Fermer

Mauritanie: limogeage du ministre des Affaires étrangères

Mise à jour le 11/06/2018 à 16h14 Publié le 11/06/2018 à 15h56 Par notre correspondant à Nouakchott Cheikh Sidya

#Politique
Isselkou ould Ahmed Izidbih

Isselkou ould Ahmed Izidbih, ex ministre des Affaires étrangères et de la coopération.

© Copyright : DR

#Mauritanie : Le gouvernement mauritanien a enregistré ce lundi un important remaniement ministériel marqué par le limogeage du ministre des affaires étrangères et de la coopération, Isselkou ould Ahmed Izidbih, à quelques semaines de l'organisation à Nouakchott d'un sommet de l'Union Africaine (UA).

Le président mauritanien, Mohamed ould Abdel Aziz, a procédé ce lundi, à un remaniement de son gouvernement, marqué par le limogeage des ministres des Affaires étrangères et de la coopération, Isselkou ould Ahmed Izidbih, à quelques semaines de l’organisation à Nouakchott, du 31e sommet des chefs d’Etats et de gouvernements de l’Union africaine (UA).

Ce mouvement comporte également le départ de trois autres membres du gouvernement, à savoir Mme Maimouna mint Taghy (ministère des Affaires sociales, de l’enfance et de la famille), Hawa Tandia (ministère chargée des Relations avec le parlement et la société civile/supprimé) et Ahmed ould Jibril (ministre de la Jeunese et des sports).

Avec le nouveau réajustement, on note également la disparition du ministère délégué auprès du ministre des Affaires étrangères et de la coopération, chargé des affaires maghrébines et africaines.



LIRE AUSSI: Mauritanie: un léger remaniement ministériel


Le nouveau ministre des Affaires étrangères et de la coopération est Ismaël ould Cheikh Ahmed, un fonctionnaire international, ancien Représentant du Secrétaire général de l’Organisation des nations unies (ONU) au Yémen.

Le poste du ministre du Commerce, de l’industrie et du tourisme revient à Khadijettou mint M’Bareck Fall, ex -ministre déléguée auprès du ministre des Affaires étrangères et de la coopération, chargée des Affaires maghrébines et africaines.

Celui de la Culture, de l’artisanat et des relations avec le parlement et porte-parole du gouvernement, Mohamed Lemine ould Cheikh ajoute à ses anciennes prérogatives, celles de chargé des relations avec le parlement.

Le portefeuille de la Jeunesse et des sports revient à Mariem mint Bilal, une transfuge du Rassemblement des forces démocratiques (RFD-opposition radicale).



LIRE AUSSI: Remaniement partiel du gouvernement en Mauritanie


Enfin, le ministère des Affaires sociales, de l’enfance et de la famille est désormais occupé par Mme Naha mint Mouknass, précédemment ministre du Commerce, de l’industrie et du tourisme.

De nombreuses interrogations demeurent autour du départ du ministre des Affaires étrangères, Isselkou ould Ahmed Izidbih, quelques semaines avant la tenue à Nouakchott, du prochain sommet de l’Union africaine (UA), une première dans l’histoire du pays.

Toutefois, de nombreux analystes insistent sur «les mauvaises relations» que ce professeur de mathématiques, a toujours entretenues avec le Premier ministre, Yahya ould Hademine. Les deux hommes sont originaires de la même région du Hodh oriental, le Grand Est mauritanien, mais ne s'apprécient guère.
Le 11/06/2018 Par notre correspondant à Nouakchott Cheikh Sidya

à lire aussi