Fermer

Vidéo. Le calvaire de 16 retraités de la société mauritanienne d’électricité

Publié le 24/10/2020 à 13h00 Par De notre correspondant à Nouakchott Amadou Seck

#Politique
Les retraités de la Somelec crie leur désarroi
© Copyright : Le360 / Amadou Seck et Mamoudou Kane

#Mauritanie : Seize retraités de la Société mauritanienne d’électricité (Somelec) vivent un véritable calvaire depuis 10 mois. Au-delà des problèmes liés à leur âge, ils sont privés de leur pension.


Constitué en collectif, ces 16 cadres et agents retraités de la Société mauritanienne d’électricité ont décidé de porte plainte contre la Caisse nationale de sécurité sociale (Cnss), selon les termes d’un document rendu public mardi. Sall Sidi, agent recruté en 1978, qui a fini sa carrière comme chef de centre à Nouakchott, et porte-parole du groupe, explique les raisons de leur démarche. 


>>>LIRE AUSSI: Mauritanie: la SOMELEC se dédouane après les délestages du week-end

«Nous sommes un collectif de retraités de la Somelec, et nous portons plainte contre la Caisse nationale de sécurité sociale (Cnss) pour non-paiement de nos pensions de vieillesse. En effet, nous sommes victimes d’injustice de la part de la Caisse nationale de sécurité sociale (Cnss), pour refus de nous établir nos pensions vieillesse au que la Somelec n’a pas versé les cotisations de retraite depuis plusieurs années. Dans le même temps, nos prédécesseurs perçoivent leur pension. Serions-nous les victimes collatérales d’un conflit entre 2 institutions, conflit dont nous ne savons pas quand il sera résolu? La CNSS réclame à la Somelec plus de 900 millions d’ouguiya. Mais notre sort ne doit pas dépendre de l’issue de ce différend»,  après avoir payé toutes les retenues légales pendant la période d’activité, déclare Sall Sidi.


 

Le 24/10/2020 Par De notre correspondant à Nouakchott Amadou Seck