Fermer

RD Congo-Sud Soudan: les deux pays se disputent un village frontalier

Publié le 21/04/2016 à 17h57 Par Abdelkrim Sall

#Société
RD Congo Sud Soudan
© Copyright : DR

#Mauritanie : Des velléités territoriales continuent d’opposer la République démocratique du Congo à son voisin du Nord-est, le Sud Soudan. Dernier épisode en date, l’incursion de l’armée soudanaise dans un village que la RDC considère comme faisant partie de son territoire.

Kiosque le360 afrique: Selon le portail congolais radiookapi.net, «le chef de district de Morobu du Soudan du Sud, accompagné d’une dizaine de militaires sud-soudanais, ont traversé lundi 18 avril, la frontière congolaise pour hisser le drapeau de leur pays dans la localité d’Okaba, chefferie de Kakwa, en territoire d’Aru (Ituri)». Ce «coup de force» des voisins sud-soudanais a forcé les populations locales à quitter leur village, par crainte de subir des représailles.

Cette «incursion» de l’armée sud-soudanaise en territoire congolais serait motivée, selon Radiookapi, par l’intime conviction du jeune Etat situé au Nord du Congo que «ce village frontalier fait partie intégrante» de la République du Soudan du Sud. Car, poursuit le portail, «cette autorité du district de Morobu a promis de revenir dans ce village pour installer son administration».

Mais, les autorités locales congolaises ont à leur tour, dès le lendemain, repris le contrôle de la localité en y hissant à nouveau le drapeau de leur pays. Pour l’armée congolaise, l’attitude du Sud-Soudan constitue «un manque de respect de l’intangibilité des frontières congolaises» et une «provocation diplomatique». Les militaires congolais y sont désormais «en état d’alerte», alors que les habitants qui avaient fui sont à nouveau invités à regagner le village.

Le 21/04/2016 Par Abdelkrim Sall