Fermer

Mise en service de la première phase du projet d’approvisionnement en eau de l'Aftout-est

Publié le 23/05/2016 à 18h20 Par notre correspondant à Nouakchott Cheikh Sidya

#Société
Aftout Essahil
© Copyright : DR

#Mauritanie : Plusieurs localités de l’Aftout-est, zone située à plus de 500 kilomètres au sud-est de Nouakchott et considérée comme le véritable triangle de la pauvreté en Mauritanie, auront bientôt accès à l’eau potable.

Le problème d’accès à l’eau potable ne sera probablement qu’un mauvais souvenir dans les mois à venir pour les habitants de l’Aftout-est. Ainsi, le ministre de l’Hydraulique et de l’assainissement, Mohamed Abdallahi Ould Oudaa, a procédé dimanche à l’inauguration de la première tranche de ce projet d’approvisionnement en eau potable de cette région, avec la mise en service d’une station de traitement des eaux de surface de Foum Gleita (un affluent du fleuve Sénégal).

Cette première tranche va permettre à 30 villages du «Triangle de pauvreté» désormais appelé «Triangle de l’espoir», d’accéder à l’eau potable et l’espoir que suscite l’accès à l’eau potable au niveau de la région.

Outre la consommation quotidienne des populations et du bétail, cette eau permettra aussi de développer un certain nombre d’activités maraichères au niveau de la région et contribuer efficacement à la lutte contre la pauvreté au niveau de cette zone vulnérable.

Pour rappel, le projet d’Aftout-est est d’un coût global de 90 millions de dollars. Il occupe une place centrale dans la stratégie gouvernementale visant à permettre à prés de 200.000 habitants de la zone ciblée de disposer de l’eau potable à court et moyen terme.

A l’achèvement du projet, ce seront 400 villages de la région qui seront connectés au réseau d’adduction d’eau potable d’une longueur de 1200 kilomètres.

A noter que le taux d’accès à l’eau potable en milieu rural en Mauritanie, pays à plus de 80% désertique, se situe actuellement à hauteur de 50%.

Le 23/05/2016 Par notre correspondant à Nouakchott Cheikh Sidya