Fermer

La Mauritanie compte cartographier sa diaspora

Publié le 24/05/2016 à 14h48 Par notre correspondant à Nouakchott Cheikh Sidya

#Société
diaspora mauritanienne
© Copyright : DR

#Mauritanie : Le gouvernement mauritanien compte lancer un projet de cartographie de sa diaspora. Un des objectifs avoués est d’encourager celle-ci à investir davantage au pays. L’expertise de l’Organisation internationale des migrations (OIM) est sollicitée pour mener à bien cette opération.

La Mauritanie va bientôt lancer une opération visant à cartographier sa diaspora. L’opération vise «à collecter des données fiables et détaillées sur les membres de la  diaspora mauritanienne à travers le monde», soulignent les autorités mauritaniennes. Selon l’Organisation internationale des migrants (OMI), «les informations présentement disponibles sur la diaspora mauritanienne sont dispersées dans plusieurs bases de données, incomplètes pour la majorité et ne permettent pas une interaction efficace entre les services gouvernementaux et les Mauritaniens de l’extérieur».

La première phase du projet de cartographie de la diaspora se fera à travers des consultants experts sur le sujet qui vont rechercher et développer des systèmes efficaces pour aider le gouvernement à identifier cette catégorie de la population.

La deuxième étape consistera en une vaste campagne de sensibilisation encourageant les membres de la diaspora à fournir des informations démographiques. Cette étape sera accompagnée d’un important volet incitant les Mauritaniens de l’extérieur à investir au pays.

Les données recueillies seront utilisées par le gouvernement pour mieux comprendre cette importante catégorie de la population mauritanienne, sa démographie, son profil, ses aspirations à investir au pays en vue de contribuer à l’élan de transformation de l’économie nationale, etc.

L’opération permettra également de réunir les conditions nécessaires à la mobilisation permanente de ces citoyens au profit du progrès de la Mauritanie. 

La Mauritanie dispose d’une importante diaspora disseminée dans les quatre coins du monde et dont la contribution au développement socio-économique du pays reste encore informelle. Ainsi, même les montants des transferts des Mauritaniens de l’extérieur, qui contribuent grandement à l’équilibre économique et social de plusieurs dizaines de milliers de familles au pays, n’ont encore jamais fait l’objet d’une évaluation.

Cette population qui compte en son sein une importante niche d’hommes d’affaires et d’opérateurs économiques, une fois organisée et formalisée, peut constituer une source d’investissement pour le pays.

Reste à lever un certain nombre d’écueils dont la problématique de reconnaissance de la double nationalité, la non-double imposition et d’autres facteurs qui pourraient bloquer les investissements de la diaspora au pays, notamment l’environnement des affaires.

L’opération de cartographie de la diaspora mauritanienne va bénéficier d’un soutien financier du Fonds de l’Organisation internationale des migrations pour le développement à hauteur de 100 000 dollars. La durée d’exécution de ce travail est de 16 mois.

Le 24/05/2016 Par notre correspondant à Nouakchott Cheikh Sidya