Fermer

Mauritanie: 3 ans de prison ferme pour un journaliste ayant jeté une chaussure sur un ministre

Mise à jour le 14/07/2016 à 23h27 Publié le 14/07/2016 à 23h04 Par Le360 Afrique - Afp

#Société
Chaikh baye

Chaikh Baye ould Mohamed condamné à 3 ans de prison ferme.

© Copyright : DR

#Mauritanie : La justice mauritanienne vient de condamner le journaliste Cheikh Baye ould Mohamed. Il avait lancé une chaussure sur le ministre de la Culture et de l’artisanat et Porte-parole du gouvernement, Mohamed Lemine ould Cheikh, lors d’un point de presse.

Cheikh Baye ould Mohamed, journaliste mauritanien et militant d’un mouvement de jeunes opposés au pouvoir en Mauritanie, vient d’écoper de 3 ans de prison ferme. Il était jugé pour avoir lancé une chaussure sur un ministre.

Agé d’une trentaine d’années, le journaliste participait le 30 juin dernier à un point de presse hebdomadaire du porte-parole du gouvernement, Mohamed Lemine ould Cheikh, lors de laquelle il a lancé sa chaussure en direction du ministre sans l’atteindre, le qualifiant de «ministre du mensonge»..

Il a été arrêté par les forces de l’ordre et inculpé "d’outrage et violence contre une autorité publique durant l’exercice de ses fonctions" puis écroué le 11 juillet. Il a été jugé ce jeudi après-midi et condamné par la chambre correctionnelle du tribunal de Nouakchott à 3 ans de prison ferme.

Cheikh Baye Ould Mohamed anime un site d'informations, "Meyadine" (Domaines, en langue arabe). Il milite dans le "Mouvement du 25 février", né dans le sillage du printemps arabe, opposé au régime du président Mohamed ould Abdelaziz.

Le 14/07/2016 Par Le360 Afrique - Afp