Fermer

Mauritanie: un Sénégalais s'immole par le feu à cause d'un différend avec la douane

Mise à jour le 30/08/2017 à 14h59 Publié le 30/08/2017 à 13h25 Par notre correspondant à Nouakchott Cheikh Sidya

#Société
immolation
© Copyright : DR

#Mauritanie : Abderahmane Fall, un ressortissant sénégalais vivant en Mauritanie depuis plusieurs années, s'est gravement brûlé en tentant de s'immoler par le feu mardi 29 août. Il protestait contre la confiscation par la douane d'un important conteneur lui appartenant.

Abderahmane Fall, un Sénégalais vivant en Mauritanie depuis 1995, s’est immolé par le feu devant la Direction générale des douanes à Nouakchott mardi, indiquent plusieurs sources concordantes.

Suite à cette tentative de suicide, l’homme s’est gravement brûlé. Il a été évacué dans un centre de soins réservé au traitement des grands brûlés.

Par ce geste désespéré, Fall entendait protester contre «la rétention au port de Nouakchott, par la douane mauritanienne depuis 2014,  d’un conteneur contenant de la poudre de viande d’une valeur globale de 127 millions d’ouguiyas, pour lequel il affirme avoir versé tous les droits et taxes à hauteur de 4,4 millions d’ouguiyas».


LIRE AUSSI : Vidéo. Tunisie: l'augmentation du nombre de suicides inquiète les autorités


Ce conteneur de poudre de viande était destiné à l’exportation vers le Danemark.

Il ressort des interviews de ses proches que Abderahmane Fall «a complètement disjoncté» et perdu le moral face à des procédures administratives et douanières qui le dépassent et qui ont entraîné le flop d’une affaire, mais également la faillite de l'ensemble de ses activités.

Nos tentatives répétées pour obtenir la version des services des douanes concernant ce drame sont restées infructueuses.

 
Le 30/08/2017 Par notre correspondant à Nouakchott Cheikh Sidya