Fermer

Mauritanie: un trafiquant de drogue tué par l'armée près de la frontière algérienne

Mise à jour le 25/01/2018 à 16h47 Publié le 25/01/2018 à 16h45 Par Amadou Seck

#Société
Trafic drogue

#Mauritanie : Un trafiquant est mort et une importante quantité de drogue, d'armes et d'équipement a été saisie dans la région de Zouerate, à la suite d'une opération de l'armée mauritanienne, selon un communiqué de l'état-major, publié dans la nuit de mercredi à jeudi.

Une unité de l’armée mauritanienne opérant dans la région de Zouerate, aux confins frontaliers avec l’Algérie et le Mali, a tué un présumé trafiquant, saisi de la drogue, des armes et divers équipements, selon un communiqué de l’état-major général des armées, rendu public dans la nuit de mercredi à jeudi.

«Dans le cadre de sa mission permanente de maintien de l’ordre et de protection des frontières, l’armée nationale a exécuté, aujourd’hui mercredi, une opération conjointe entre l’armée de l’air et la deuxième région militaire, contre des trafiquants dans la région de l’Iguidi au niveau de la wilaya du Tiris Zemmour.

Cette opération a entraîné la mort d’un trafiquant, l’arrestation de trois autres présumés trafiquants et la saisie d’une importante quantité de drogue, en plus de la confiscation et de la mise sous scellé d’armes et d’équipements de communication et d’un véhicule 4x4 Land Cruiser».

Ce communiqué laconique ajoute toutefois que les détails de l’opération seront rendus publics prochainement. En attendant, on peut rappeler la configuration géopolitique et sécuritaire de la zone frontalière entre la Mauritanie, l’Algérie et le Mali, qui apparaît comme un no man’s land infesté de trafics en tous genres avec un accès direct sur le nord du Mali, où évoluent des groupuscules djihadistes demeurés très actifs, malgré les opérations Serval et Barkhane.
 
Le 25/01/2018 Par Amadou Seck