Fermer

Mauritanie: plus de 20 orpailleurs auraient péri samedi soir

Mise à jour le 12/02/2018 à 12h06 Publié le 12/02/2018 à 12h05 Par notre correspondant à Nouakchott Cheikh Sidya

#Société
orpaillage

#Mauritanie : Plus de 20 orpailleurs seraient morts samedi soir dans le nord de la Mauritanie suite à l'éboulement d'un puits, selon une nouvelle rapportée lundi par la presse locale.

Une vingtaine d’orpailleurs auraient péri samedi soir dans le nord de la Mauritanie, dans les environs de l’usine de Tasiast, selon une nouvelle rapportée lundi par le site d’informations en ligne Akhbar Watan.

Citant des sources anonymes, cet organe affirme que «plus de 20 orpailleurs auraient péri samedi 10 février, suite à l’effondrement d’un puits appelé Tevragh-Zeina, situé dans les environs de l’usine de Tasiast». Tasiast est une filiale de la compagnie aurifère canadienne qui dispose d'une unité industrielle de traitement de l’or située à plus de 300 kilomètres au nord de Nouakchott.


LIRE AUSSI: Mauritanie: quand l'or devient un leurre


Pourtant, la zone du drame est en principe interdite aux activités d’orpaillage traditionnel, du fait de sa proximité immédiate avec la concession de Tasiast. Toutefois, les orpailleurs s'y aventurent quand même, malgré la surveillance d’une unité de gendarmerie, pensant que cette zone est riche en or.


LIRE AUSSI: Mauritanie: Alger libère 29 orpailleurs mauritaniens


Et selon le site d'information, «suite à des événements imprévus cette nuit-là, les pandores étaient momentanément absents des lieux. Les orpailleurs en ont profité pour prendre d’assaut le puits qui s’est effondré sur eux».

Le bilan du drame pourrait être encore plus lourd. Il s'agit de l'accident le plus grave enregistré en Mauritanie depuis le début de la ruée des orpailleurs traditionnels vers la zone de Tasiast en 2016.
 
 

Le 12/02/2018 Par notre correspondant à Nouakchott Cheikh Sidya