Fermer
#Société

Vidéo. Maître MBaye soutient la thèse d'une disparition forcée de M'Kheitir

Mise à jour le 10/05/2018 à 18h02 Publié le 10/05/2018 à 17h56 Par notre correspondant à Nouakchott Cheikh Sidya

#Mauritanie : Maître Fatimata M'Baye, conseil du blogueur Mohamed Ould M'Kheitir, soutient la thèse «de la disparition forcée» de son client, au moment où les autorités mauritaniennes parlent de «détention administrative pour préserver la sécurité» de ce dernier.

«Sans nouvelles» de son client, Mohamed Ould M’Kheitir, un blogueur condamné à mort en 2014 pour apostasie, dont la peine a été réduite à 2 ans de prison à la faveur d’un repentir constaté en appel le 9 novembre 2017, maître Fatimata M’Baye, conseil constitué du jeune homme, est déterminée à faire bouger les lignes.


LIRE AUSSI: Mauritanie: le blogueur Mkheitir toujours en détention, même après avoir purgé sa peine


En effet, cette avocate au barreau de Nouakchott, par ailleurs présidente de l’Association mauritanienne des droits de l’Homme (AMDH), véritable icône dans le domaine de la défense des droits humains, soutient désormais «la thèse d’une disparition forcée» de son client.

Ce, dans un contexte où les autorités de Nouakchott campent sur la version «d’une détention administrative quelque part à Nouakchott, pour assurer la sécurité de Mohamed Ould M’Kheitir».


LIRE AUSSI: Mauritanie: un célèbre poète menace de tuer le blogueur Mkheitir s'il était libéré


Dans cette polémique qui enfle, maître Fatimata M’Baye exige la libération immédiate du jeune blogueur, dont la peine a été entièrement purgée en détention préventive.

A l’instigation de la mouvance islamiste radicale, plusieurs manifestations de rue ont été organisées pour exiger l’exécution de Mohamed Ould M’Kheitir.   

Le 10/05/2018 Par notre correspondant à Nouakchott Cheikh Sidya