Fermer

Vidéo. Mauritanie. Insolite: voici ce qu'il propose à Ould Abdel Aziz contre le racisme

Mise à jour le 30/01/2019 à 13h03 Publié le 29/01/2019 à 19h17 Par Mar Bassine

#Société
Mauritanie, Marche contre "l'extrémisme et le discours haineux"
© Copyright : DR

#Mauritanie : Un élu mauritanien estime que, pour mettre fin au racisme, le président mauritanien pourrait donner l'exemple en mariant l'un des membres de sa famille avec un militant des droits de l'homme d'origine haratine.


Alors que le Président mauritanien multiplie les signaux appelant à la construction et au renforcement de l'unité nationale, le maire d'Aoujeft (localité de l’Adrar, centre-nord de la Mauritanie), Mohamed El Mokhtar Ould Hmein Amar, a une solution inédite pour lutter contre le racisme. 


>>>LIRE AUSSI: Mauritanie. Racisme: une députée explique son refus de marcher aux côtés de Ould Abdel Aziz


Selon lui, Mohamed Ould Abdel Aziz devrait purement et simplement unir par les liens de mariage sa propre fille avec Biram Dah Ould Abeid, député de l'Initiative pour la résurgence anti-esclavagiste (IRA) et militant des droits de l'homme. 


Mais, on ne sait pas si Biram est preneur ou si du côté de la famille Ould Abdel Aziz une éventuelle union avec Biram est possible.  

Car le président mauritanien est père de deux filles, en l'occurrence Asma et Leila. Asma mint Mohamed Ould Abdel Aziz est déjà mariée à un certain Mohamed Ould M’sabou. Alors que Leila Mint Mohamed Ould Abdel Aziz a convolé en justes noces avec le fils d’un médecin spécialiste, devenu parlementaire. Ce n'est pas gagné d'avance... Surtout que Biram est déjà, lui aussi, marié. Et son épouse s'appelle Leila.

Marche organisée, le 4 janvier dernier par le président mauritanien. 

 

Le 29/01/2019 Par Mar Bassine