Fermer

Mauritanie. Émigration clandestine: une embarcation fait naufrage, au moins 58 morts

Mise à jour le 06/12/2019 à 13h31 Publié le 05/12/2019 à 12h27 Par Kofi Gabriel

#Société
naufrage
© Copyright : DR

#Mauritanie : Partie de Gambie avec plusieurs dizaines de candidats à l'émigration clandestine à son bord, une embarcation a fait naufrage au large de la Mauritanie. Un premier bilan fait état d'au moins 58 morts. Les recherches se poursuivent actuellement pour retrouver des survivants.

Un nouveau drame lié à une tentative d’émigration clandestine a eu lieu non loin des côtes de Mauritanie hier après-midi, 4 décembre 2019. Une embarcation avec 150 à 180 personnes à son bord, dont des femmes et des enfants, partie de Gambie, a fait naufrage dans les eaux territoriales dans les eaux territoriales de ce pays, dans l'après-midi. 

Selon un premier bilan de l'Organisation Internationale pour les Migrations (OIM), 58 corps ont été retrouvés et 85 candidats à l'émigration clandestine ont pu rejoindre à la nage la côte mauritanienne où ils ont été secourus.   

Certains rescapés sont actuellement soignés à l’hôpital de Nouadhibou, la capitale économique mauritanienne. 

LIRE AUSSI: Migration: naufrage, plus de 80 migrants disparus au large de la Tunisie


Selon les premiers témoignages recueillis auprès de ces survivants, l'embarcation avait quitté la Gambie une semaine auparavant, le 27 novembre 2019, et se dirigeait vers les côtes espagnoles. 

A cause de la surveillance accrue aux frontières des pays maghrébins, limitrophes de l'Europe, les migrants originaires des pays d'Afrique de l'Ouest sont de plus en plus nombreux à emprunter de longues routes maritimes pour l'Europe.

A la merci des courants marins, et des rochers qui peuvent les briser, les embarcations encourent un réel risque de naufrage et mettent des vies humaines en danger. 

L'OIM signale justement que cette embarcation partie de Gambie avait heurté un rocher, avant de couler au large de la Mauritanie. 
Le 05/12/2019 Par Kofi Gabriel