Fermer

Mauritanie: bientôt une assurance-maladie pour les personnes handicapées

Mise à jour le 16/04/2020 à 21h30 Publié le 16/04/2020 à 10h50 Par notre correspondant à Nouakchott Cheikh Sidya

#Société
handicapé
© Copyright : DR

#Mauritanie : En Mauritanie, l'accès des handicapés aux soins sera bientôt rendu possible. Un système de prestations pour le remboursement de leurs frais médicaux, auprès de la Caisse Nationale d’Assurance Maladie (CNAM), sera bientôt opérationnel. En 2013, 1% des Mauritanien recensés vivaient avec un handicap.

L’accès aux soins des personnes en situation de handicap est une préoccupation majeure au sein de toute société, soucieuse de réduire au maximum les effets de l’exclusion qui peut en résulter. 

C’est dans cette dynamique qu’il faut inscrire la signature, par le ministère des Affaires Sociales, de la Famille et de l’Enfance, et le ministère de la Santé en Mauritanie, mardi dernier, &4 avril 2020, d’une convention en vertu de laquelle 2000 personnes, vivant avec un handicap, vont pouvoir bénéficier d’un régime de couverture-santé auprès de la Caisse Nationale d’Assurance Maladie (CNAM).

Sur une population de 3.537.368 habitants, dont le nombre a été établi en Mauritanie au mois d’avril 2013 lors du Recensement Général de la Population et de l’Habitat (RGPH), 33.920 parmi eux, soit 0,96%, vivaient avec un handicap.


LIRE AUSSI: Vidéo. Mali: le handicap physique n'est plus un facteur d'exclusion sociale


Cette convention a été paraphée par le secrétaire général du ministère des Affaires sociales, de la famille et de l’enfance, Mohamed Mahmoud ould Ahmed Sidi Yahya, et la secrétaire générale du ministère de la Santé, Halima Yahya Bâ.

Elle a pour objectif «de consolider la solidarité, combattre l’exclusion et améliorer les conditions de vie (...) {parmi} les plus vulnérables de la population», a indiqué Mohamed Mahmoud ould Ahmed ould Sidi Yahya, secrétaire général du ministère des Affaires Sociales, de la Famille et de l’Enfance.

Une carte d'affiliation à la CNAM sera délivrée aux personnes qui bénéficieront de cette nouvelle assurance-maladie.

Le 16/04/2020 Par notre correspondant à Nouakchott Cheikh Sidya