Fermer

En Mauritanie, tous les patients testés positifs au Covid-19 sont guéris

Mise à jour le 19/04/2020 à 11h39 Publié le 19/04/2020 à 09h12 Par notre correspondant à Nouakchott Cheikh Sidya

#Société
Coronavirus
© Copyright : DR

#Mauritanie : La Mauritanie ne compte plus de "cas positif" actif au Covid-19, a annoncé le bulletin quotidien du ministère de la Santé. Les 4 derniers cas de Covid-19 sur le sol mauritanien, qui se trouvaient sous surveillance médicale, sont tous déclarés guéris.

La Mauritanie ne compte plus de cas positifs au Covid-19 médicalement suivi, a annoncé hier soir, samedi 18 avril, le ministère mauritanien de la Santé dans son bulletin quotidien, qui livre la situation de l'épidémie du coronavirus dans le pays. 

«Le cumul des cas confirmés (4 femmes et 3 hommes) donne 6 guérisons et un décès. Le nombre de personnes confinées {est de} 752 sur l’ensemble du territoire national. 33 prélèvements ont été effectués aujourd’hui sur des individus qui étaient en quarantaine à Nouakchott», souligne le ministère de la Santé.

Les autorités mauritaniennes annoncent qu'"une stricte mobilisation" de tous sera maintenue, afin de prévenir d'éventuels cas de contamination par le coronavirus. 


LIRE AUSSI: Vidéo. Mauritanie: les acteurs de l'auto-emploi mis à rude épreuve par le coronavirus


Toutefois, l’Etat prendra, la semaine prochaine, les dispositions nécessaires, notamment en termes d’assouplissements éventuels, en tenant compte des indicateurs sanitaires dans le pays et dans le monde, ainsi que des impératifs dus à l'arrivée du mois de Ramadan

Par ailleurs, le gouvernement «a réceptionné des équipements et du matériel de désinfection à la suite de deux marchés lancés par le ministère de la santé», afin de faire face au mieux à une propagation du coronavirus en Mauritanie. 

«La Mauritanie est à 0 cas déclaré. Il faut poursuivre les efforts et ne pas baisser la garde. Bravo à la population, aux autorités et aux services techniques, la lutte continue», a réagi un célèbre opposant, dans un post sur les réseaux sociaux.
Le 19/04/2020 Par notre correspondant à Nouakchott Cheikh Sidya