Fermer

Mauritanie: élan de sympathie pour la candidature du Maroc pour organiser le Mondial 2026

Mise à jour le 13/08/2017 à 09h39 Publié le 13/08/2017 à 09h09 Par notre correspondant à Nouakchott Cheikh Sidya

#Sports
Mauritanie: élan de sympathie pour la candidature du Maroc pour organiser le Mondial 2026
© Copyright : DR

#Mauritanie : Déjà prétendant à quatre reprises, le Maroc est à nouveau candidat à l'organisation de la Coupe du Monde 2026. Une nouvelle accueillie par un énorme élan de sympathie dans le milieu du football en Mauritanie, aussi bien dans les clubs que dans la presse.


Passé tout près du «Graal» pour l’édition 2010, finalement attribuée à l’Afrique du Sud dont la candidature était portée par l'icône Mandela, le royaume du Maroc est à nouveau officiellement dans les starting bloc pour l’organisation de la Coupe du Monde 2026.

Une nouvelle accueillie avec un énorme enthousiasme dans le milieu du football en Mauritanie, dont les acteurs rêvent d’une nouvelle Coupe du Monde en terre africaine, mieux, d'un déroulement du plus grand show de la planète foot juste aux frontières nationales.

Thiam Mamadou, directeur de publication du site spécialisé «RimSport» salue «une bonne nouvelle dont doivent se réjouir tous les amateurs de football, et au-delà, tous les peuples au niveau de la sous-région Maghreb et Afrique de l’Ouest.


LIRE AUSSI: Candidature du Maroc à l'organisation à la Coupe du monde 2026: la position du président de la CAF

Le Maroc aurait légitimement pu se voir adjuger l’organisation de l’édition de la Coupe du Monde 2010. Mais à l’époque, il s’est passé des choses sur lesquelles je préfère ne pas revenir aujourd’hui, et qui ont valu de nombreuses critiques à l’ancien patron de la Fédération internationale de football association (FIFA), le Suisse Joseph Sep Blatter».

Même écho favorable chez Pape Seck, entraîneur international au milieu des années 1980. Un meneur de jeu de grande classe, probablement le meilleur de tous ceux qui ont porté la tunique verte «des Mourabitounes», doté d’une vision panoramique du jeu et d’un sens aigu du but.

Ce technicien, qui a également porté le maillot jaune de l’Association sportive des employeurs de commerce d’Abidjan (ASEC Mimosa) -mythique club des bords de la lagune des pêcheurs Ebriés, figure marquante football national s’enthousiasme à l’idée «de l’organisation du plus grand rendez du football aux frontières de la Mauritanie. Toute l’Afrique, et même au-delà, la diaspora et les amis du continent au sein de la communauté internationale, doivent agir en synergie en vue d’arriver à un tel objectif».

Et d'ajouter: «Sur le plan des infrastructures, nous savons parfaitement que le Royaume du Maroc est en mesure de relever le défi depuis plusieurs années, car la candidature à l’organisation de la Coupe du Monde 2010 a servi à la réalisation de toutes les infrastructures sportives, hôtelières et routières indispensables à la bonne tenue d’un tel événement».

Pour sa part, Moussa Ould Khairy, président du FC Tevragh-Zeina, l'un des clubs phares du pays, vainqueur du championnat et de la coupe nationale à plusieurs reprises, affirme «nous sommes tous Marocains en cette circonstance, et soutenons à 300% la candidature du royaume pour l’organisation de la Coupe du Monde 2026. Au-delà, du fait que le Maroc soit, un pays d'Afrique, continent qui a relevé le défi grâce à la réussite du mondial sud-africain, tout le Maghreb est fier de la perspective de l’organisation d’une Coupe du Monde par ce pays frère».


Le 13/08/2017 Par notre correspondant à Nouakchott Cheikh Sidya