Fermer

Mauritanie: risques d’inondation, selon la météo

Mise à jour le 12/09/2018 à 14h03 Publié le 12/09/2018 à 13h09 Par notre correspondant à Nouakchott Cheikh Sidya

#Société
Inondations
© Copyright : DR

#Mauritanie : Bien que tardivement survenue, la saison des pluies pourrait provoquer des dégâts en Mauritanie au cours des prochaines heures. Une note de l’Office national de la météorologie (ONM) avertit contre des risques d’inondation «dans les zones vulnérables».

Le communiqué de l’office annonce qu’au cours des prochains jours, notamment hier, mardi 11 et ce mercredi 12 septembre «la situation météorologique générale sera caractérisée par la remontée du FIT à l’extrême Nord de la wilaya du Tiris zemmour avec une bonne pénétration de la mousson sur l’ensemble du pays».

Cette situation «favorisera des activités pluvio-orageuses faibles à modérées localement forte dans les régions de l’Assaba, le Guidimakha, le Gorgol, le Brakna, le Tagant, l’Adrar, l’Inchiri, Dakhlet-Nouadhibou et sur la Wilaya du Tiris Zemmour».


LIRE AUSSI: Vidéo. Mauritanie: l’UICN soutient la lutte contre les menaces d’inondations de Nouakchott


Par ailleurs «ces pluies seront parfois accompagnées de rafales de vent» ajoute la note, qui appelle également les usagers de la route à la plus grande prudence. Les pluies représentent une équation particulièrement épineuse à Nouakchott, ville en-dessous du niveau de la mer, dont les rues se transforment en patinoire à plusieurs endroits, alors que des maisons se retrouvent inondées dans de nombreux quartiers.

Ainsi, le gouvernement a annoncé un projet d’évacuation des eaux pluviales dans les zones basses de Nouakchott, pour une enveloppe de 3,3 millions de dollars grâce au concours financier de la République Populaire de Chine, dont la mise en œuvre, prévue sur 42 mois, est assurée par l’entreprise «China Gezhouba Group International Corporation».
Le 12/09/2018 Par notre correspondant à Nouakchott Cheikh Sidya

à lire aussi