Fermer

Sénégal: Trump tarde à confirmer l'ambassadeur à Dakar nommé par Obama

Mise à jour le 18/07/2017 à 13h33 Publié le 18/07/2017 à 13h29 Par Mar Bassine

#Politique
Sénégal: Trump tarde à nommer un ambassadeur à Dakar

Tulinabo Salam Mushingi, l'ambassadeur nommé par Obama en septembre 2016 n'est toujours pas confirmé

© Copyright : DR

#Sénégal : Alors que Barack Obama avait désigné Tulinabo Salama Mushingi comme ambassadeur pour prendre la tête de la représentant diplomatique américaine à Dakar, Donald Trump n'a toujours pas demandé la confirmation au congrès. Du coup, à Dakar, on s'impatiente.


Au Sénégal, la présidence de la République comme le ministère des Affaires étrangères croyait avoir un interlocuteur de premier rang au niveau de l'ambassade des Etats-Unis avant le départ de Barack Obama, en janvier dernier.

Mais, depuis, on s'impatiente, puisque Trump semble avoir d'autres priorités et a suspendu toutes les nominations de son prédécesseur. 

Pourtant, c'est déjà en septembre 2016 qu'Obama avait pris le décret de nomination de Tulinabo Salama Mushingi, diplomate américain d'origine congolaise et précédemment en poste au Burkina Faso. Sauf qu'aux Etas-unis, la nomination seule du chef de l'Etat ne suffit pas, il Faut  que le congrès donne son aval pour tous les postes importants, notamment ceux d'ambassadeurs.


LIRE AUSSI: Sénégal : Israël veut forcer Dakar à ouvrir une ambassade à Tel Aviv

En septembre 2016, l'Amérique, en pleine campagne, avait d'autres chats a fouetter, surtout que le congrès alors dominé par les Républicains voulait réserver au futur président l'honneur du choix du chef de la représentation diplomatique à Dakar. 

Tulinabo Salama Mushingi est un diplomate chevronné, né en 1956, qui a servi le département d'Etat par ses nombreuses fonctions à travers le continent africain. L'homme a d'ailleurs été le chargé de la gestion financière au consulat des Etats-Unis à Casablanca entre 2001 et 2003. Il a également était chargé des affaires de gestion à l'ambassade américaine à Dar Essalam en Tanzanie entre 2006 et 2009. Après cela, il est devenu chef de mission adjoint à l'ambassade des Etats-Unis en Ethiopie de 2009 à 2011. 

Le 18/07/2017 Par Mar Bassine

à lire aussi