Fermer

Guinée Bissau: saisie inédite de 800 kilos de cocaïne, du jamais-vu depuis 12 ans

Mise à jour le 11/03/2019 à 12h16 Publié le 11/03/2019 à 12h10 Par notre correspondant à Nouakchott Cheikh Sidya

#Société
cocaine
© Copyright : DR

#Sénégal : La police de Guinée Bissau a saisi près de 800 kilogrammes de cocaïne, qui étaient dissimulés à l'intérieur d'un camion frigorifique immatriculé au Sénégal. Ce spectaculaire coup de filet a eu lieu au cours de la nuit de samedi à dimanche 11 mars.

La police bissau-guinéenne a saisi près de 800 kg de conaïne dans un camion frogoriphique immatriculé au Sénégal, rapporte le site dakarois e-médias.

Il s'agit là de la plus grosse prise de drogue depuis 12 ans dans ce pays, régulièrement cité comme étant une zone de transit des opérations de trafic international en provenance d"Amérique Latine vers l’Europe.

La police a , dans la foulée de cette découverte, arrêté quatre suspects: deux Nigérians, un Sénégalais et un Bissau-guinéen. Mais le cerveau présumé de cette opération, un étranger, est actuellement en fuite. Il est activement recherché.

L’enquête se poursuit pour identifier et mettre la main sur d’éventuels autres complices.


LIRE AUSSI: Drogue: 18 tonnes de cocaïne transitent chaque année par l’Afrique de l'Ouest


«Nous savons que le camion est entré vide sur notre territoire pour charger du poisson. Il est donc clair que la drogue se trouvait ici en
Guinée Bissau», a déclaré à la presse la directrice de la police judiciaire, Floména Lopes, sans toutefois donner d’indication sur la destination finale de la cargaison.

Cette saisie record de drogue intervient dans un contexte politique particulier, quelques heures avant la tenue des élections législatives en Guinée Bissau, qui ont eu lieu hier, dimanche 10 mars. 


LIRE AUSSI: Kenya: un membre de l'aristocratie britannique jugé pour trafic de cocaïne


La Guinée Bissau est un pays pauvre d’Afrique de l’Ouest, plongé depuis plusieurs années dans une spirale d’instabilité, offrant une niche aux narcotrafiquants, qui bénéficient de la protection de hauts gradés de l'armée du pays.

Selon l’ONUDC –Office des Nations Unies contre la drogue et le crime-, l’Afrique de l’ouest est devenue une importante zone de transit dans le trafic des drogues.

Ainsi, au moins 18 tonnes de cocaïne transitent chaque année par l’Afrique de l’ouest. Et la Guinée Bissau semble être la plaque tournante de ce trafic de cocaïne.
Le 11/03/2019 Par notre correspondant à Nouakchott Cheikh Sidya

à lire aussi