Fermer

Sénégal: le crash d’un Boeing d’Ethiopian Airlines évité de justesse

Mise à jour le 08/10/2019 à 16h31 Publié le 08/10/2019 à 16h17 Par Kofi Gabriel

#Société
Ethiopian airlines
© Copyright : DR

#Sénégal : Un Boeing d’Ethiopian Airlines a failli s'écraser ce matin, quelques minutes après son décollage de l’Aéroport international Blaise Diagne, près de Dakar. Le moteur droit de l’appareil avait pris feu. L’équipage a fait demi-tour, évitant de justesse la catastrophe. Mais l'incident tombe mal.

Une nouvelle catastrophe aérienne de la compagnie aérienne Ethiopian Airlines a été évitée de justesse ce matin à Dakar, au Sénégal.

Quelques minutes après avoir décollé de l’aéroport international Blaise Diagne (AIBD) de Diass, près de la capitale sénégalaise, le vol ET908 de la compagnie aérienne éthiopienne a eu des problèmes techniques.

Selon le témoignage d’un passager, recueilli par dakaractu.com, «dès le décollage, il y a eu un gros bruit et la climatisation a dégagé de la fumée à l’intérieur de la cabine. Tout de suite, l’avion a manqué de puissance pour monter».

Heureusement, grâce à sa maîtrise des commandes, «le commandant a eu de la maîtrise et a continué à monter pour pouvoir faire demi-tour. Tous s’est passé entre 08 heures 20 et 08 heures 30 minutes», a souligné ce passager. 


LIRE AUSSI: Crash d'un Boeing 737 d'Ethiopian Airlines avec 157 personnes à bord


En fait, le moteur droit de cet appareil, un Boeing 767-300, avait pris feu, juste après le décollage.

La catastrophe a donc été évitée de justesse par les pilotes, qui ont réussi à faire demi-tour et à faire de niouveau atterrir l’appareil sur le tarmac de Blaise Diagne, après avoir tenté, au début, en vain, de contacter la Tour de contrôle de l’AIBD.

Les secours, avertis, étaient en place pour éteindre le feu. Tous les passagers et équipage de l’appareilont été promptement évacués et sont sains et saufs.

Selon ce témoin interrogé par Dakaractu, l'avion serait un vieil appareil, dont la porte avait eu du mal à se refermer lors du décollage.


LIRE AUSSI: Crash d'Ethiopian: le système anti-décrochage MCAS de Boeing mis en cause


Pour le moment, les causes de cet accident restent inconnues, mais une enquête a été ouverte par les autorités sénégalaises . 

Il faut dire que ce nouvel accident tombe bien mal.

Il intervient 7 mois à peine après le crash d’un Boeing d'Ethiopian Airlines, et surtout au lendemain d'une déclaration d’un ancien ingénieur en chef de cette compagnie, la plus importante d'Afrique. 

Celui-ci a dénoncé les dysfonctionnements graves qu'il a vus chez son ancien employeur, avec, notamment, des «mécaniciens surmenés, des employés sous-qualifiés, des pilotes épuisés, etc.».
Le 08/10/2019 Par Kofi Gabriel

à lire aussi