Fermer

Mondial 2018: le Sénégal dans une position compliquée

Mise à jour le 25/06/2018 à 14h29 Publié le 25/06/2018 à 14h26 Par Mar Bassine

#Sports
Sadio mané james Rodriguez

Les Colombiens seront obligés de chercher les trois points de la victoire, tout autre résultat est synonyme de fin leur aventure en Russie.

© Copyright : DR

#Sénégal : Colombie-Sénégal sera la finale du Groupe H. La Colombie est obligée d'aller chercher la victoire pour espérer jouer les 8es de finale, alors que le Sénégal, qui cherche un seul point, a déjà encaissé trois buts en deux matchs et n'est pas dans les meilleures dispositions pour jouer défensif.


Il faudra que les protégés d'Aliou Cissé neutralisent la Colombie, au moins par un match nul, pour s'assurer une place en huitième de finale de la Coupe du monde de football. En effet, hier, lors de leur deuxième match de groupe, les Lions de la Teranga ont fait match nul (2-2) avec l'équipe du Japon, leur co-leader, alors que la bande de James et Falcao s'est imposée (3-0) par trois buts à zéro contre une Pologne qui n'a visiblement pas le niveau de cette Coupe du monde. 


>>>LIRE AUSSI: Mondial-2018: Sénégal, les anciens préviennent contre l'"euphorie"

De ce fait, la Colombie garde toutes les chances de se qualifier. Au vu de sa prestation contre les Polonais, cette équipe sud-américaine est déterminée à voler la vedette aux Lions de la Téranga qui n'ont qu'un point d'avance sur les Cafeteros et à égalité avec le Japon. 

Moins de pression pour le Japon


Les Samouraïs semblent être en meilleure posture pour deux raisons. La première c'est que comme le Sénégal, un match nul, jeudi 28 juin contre la Pologne leur garantit un ticket pour les huitièmes de finale. La seconde c'est que leur adversaire, la Pologne, semble bien plus prenable que la Colombie qu'ils ont battue lors de la première journée du groupe par 2 buts à un. 


>>>LIRE AUSSI: Mondial-2018: le but de Mbaye Niang est "étrange"

Poussée par 30.000 supporters présents en Russie et une ferveur populaire comme il n'en existe que dans le pays d'Andrés Escobar ou de René Higuita, l'équipe colombienne pourrait se sentir pousser des ailes et aller chercher les trois points de la victoire contre le Sénégal. C'est d'autant vrai qu'elle présente une solide défense, malgré deux buts déjà encaissés, et une attaque de feu qui monte en puissance. Hier, par exemple, le milieu de terrain du Bayern, James Rodriguez, s'est illustré lors de son premier match, même s'il ne s'est pas tout à fait remis de sa blessure musculaire. Il a encore 4 jours de récupération qui pourraient lui être fort bénéfiques. 

Cuadrado, à surveiller


Mais au-delà, c'est surtout l'expérimenté Juan Cuadrado, évoluant à la Juventus, qui pourrait donner du fil à retordre à l'aile gauche sénégalaise. Heureusement pour les Lions, c'est de ce côté gauche qu'évoluent Idrissa Gana Guèye en milieu, Sadio Mané à l'attaque et bien sûr le jeune latéral Moussa Wagué, 19 ans, auteur du deuxième but sénégalais contre le Japon. Et vu que le danger pourrait venir de Cuadrado, Aliou Cissé ne manquera pas de décaler légèrement Kalidou Koulibaly du côté gauche, sans dégarnir l'axe central de la défense. 


>>>LIRE AUSSI: Mondial 2018: ces dernières minutes fatales aux Africains

Le troisième danger colombien s'appelle Radamel Falcao, le capitaine de l'AS Monaco, auteur du deuxième but colombien à la 70e minute. Lui aussi, du haut de ses 32 ans, a mis en avant son expérience pour que son équipe s'impose face à la Pologne. 

Une gageure pour les Colombiens


Il n'empêche que ce sera un vrai défi pour les Colombiens de barrer la route aux Lions du Sénégal qui ne sont qu'à un point des huitièmes de finale. Mais, ces derniers risquent de voir le second tour leur échapper s'ils se limitent à jouer de manière défensive. En deux matchs, ils ont déjà encaissé trois buts qui étaient évitables, surtout le dernier du match contre le Japon où le gardien, Khadim Ndiaye, s'est montré peu convaincant. 

De plus, voulant aller chercher la victoire, la Colombie sera obligée de prendre des risques et les Sénégalais ont montré qu'ils s'avaient exploiter les contre-attaques, notamment grâce à la vivacité de Ismaïla Sarr, mais aussi de Sadio Mané et de Mbaye Niang. Vue sous cet angle, une victoire de la Colombie est une gageure. A coup sûr, la confrontation sera à la faveur de l'équipe qui présente le meilleur mental. 


>>>LIRE AUSSI: Mondial 2018: sale temps pour les favoris africains

Le dernier scénario possible est une défaite du Japon contre la Pologne qui voudra forcément sauver l'honneur en sortant de la compétition sur une bonne note. Dans ce cas, si le Sénégal perdait contre la Colombie, ce sont les règles telles que la différence de buts, la meilleure attaque, voire les cartons qui départageront les deux prétendants. 

Il convient aussi de noter qu'en cas de qualification, en huitième de finale, les deux du premiers du groupe H, celui du Sénégal, rencontreront ceux du groupe G, à savoir la Belgique de Lukaku et l'Angleterre de Harry Kane. Donc, la situation restera toujours aussi compliquée. 
 

Le 25/06/2018 Par Mar Bassine