Fermer

CHAN 2018: la Guinée écrase le Sénégal et se qualifie

Publié le 23/08/2017 à 23h44 Par notre correspondant à Conakry Mamourou Sonomou

#Sports
Sily Guinée
© Copyright : DR

#Sénégal : En ballotage favorable avant son déplacement à Conakry, le Sénégal s'est encore vu priver de Championnat d'Afrique des nations (CHAN). Comme en 2015, le Syli local a pris sa revanche à domicile pour s'adjuger du dernier ticket de la compétition réservée aux joueurs évoluant sur le continent.

Bien que la pluie a continué sur la capitale guinéenne, ce mercredi, la CAF a finalement ordonné de jouer  le match opposant locaux guinéens et sénégalais qui s'est déroulé sur une pelouse trop mouillée et difficile à pratiquer.

Les conditions de jeu semblaient être difficiles pour les Sénégalais. Mais pas pour les Guinéens qui avaient à coeur de prendre leur revanche et de se qualifier pour la phase finale de la CHAN. Le 15 août dernier, ils avaient été battus par les Sénégalais sur le score de trois buts à un (3-1).

Dès la première minute du jeu, le Syli revanchard a donc mis le pressing sur le camp adverse. Un pressing qui a occasionné un penalty, qui sera repoussé par le gardien de but sénégalais, Pape Seydou N'diaye. Mais les joueurs de Lappé Bangoura ne baisseront pas les bras après ce penalty manqué.


LIRE AUSSI : CHAN-2018: les finalistes de la dernière édition éliminées


Sept minutes plus tard, l'intenable  Sékou Amadou Camara a trompé Pape Seydou N'diaye. A la 31e minute, Mohamed N’Diaye double pour la Guinée suite à un cafouillage dans la surface sénégalaise, avant qu'Ibrahima Sory Sankhon ne se rachète et enfonce le clou pour le troisième but du Syli (39e) avant la pause.

Au retour des vestiaires, Sékou Amadou Camara  marque ses deuxième et troisième buts de la soirée à la 57e et 77e minute de jeu. A la phase précédente, le virevoltant attaquant du Horoya s'était également offert un triplé contre la Guinée-Bissau.

Pour la deuxième fois consécutive, les joueurs de Lappé Bangoura, demi-finaliste du CHAN 2016 au Rwanda, privent leurs voisins sénégalais du Championnat d'Afrique des Nations.

Des quatre premiers de la dernière édition de la CHAN, la Guinée et la Côte d'Ivoire sont les seuls à se qualifier pour la phase finale prochaine, prévue au Kenya en 2018. La RD Congo, championne en titre, et son dauphin le Mali ont été éliminés respectivement par le Congo Brazzaville et la Mauritanie.

En janvier et février 2018, 16 équipes du continent vont prendre part au Championnat d'Afrique des Nations (CHAN) sur le sol kenyan.
 
Le 23/08/2017 Par notre correspondant à Conakry Mamourou Sonomou