Fermer

Niger: champion d’Afrique des mariages précoces

Mise à jour le 24/10/2017 à 11h28 Publié le 23/10/2017 à 18h24 Par Kofi Gabriel

#Société
mariage précoce
© Copyright : DR

#Sénégal : Les mariages précoces font partie de la réalité de certains pays africains. Parmi eux, le Niger reste de loin le pays le plus concerné par le phénomène, devant la Centrafrique et le Tchad. Toutefois, certaines réglementations pourraient changer la situation.

Dans les pays du Sahel, les mariages précoces sont fréquents. Mais le Niger bat tous les records, avec un taux de 76% de jeunes femmes mariées avant 18 ans. En effet, le Niger figure en tête des 5 pays africains ayant le taux de prévalence le plus élevé de mariages d’enfants. Conséquence: le pays détient le taux de fécondité le plus élevé du continent.

mariages précoces

© Copyright : 2016, Secrétariat du Club du Sahel et de l'Afrique de l'Ouest (CSAO/OCDE)

Toutefois, le phénomène pourrait être favorablement jugulé grâce à des politiques plus strictes à l'encontre de ces unions.


LIRE AUSSI : Gambie: Jammeh promet 20 ans de prison en cas de mariage avec une mineure


C'est pour débattre de cette douloureuse question que les ministres des pays d’Afrique de l’Ouest et centrale se sont retrouvés à Dakar, le 23 octobre, et tenter de mieux coordonner la lutte contre le mariage précoce.

Tout en expliquant le phénomène par les inégalités de genre et les influences des environnements socio-économiques, les participants ont rappelé que le mariage précoce des enfants constitue une violation du droit des filles à la santé, à l’éducation et à l’emploi, et contribue à enfermer celles-ci dans un cercle vicieux de pauvreté.

Enfin, il faut souligner qu’en Afrique subsaharienne, les pays les moins touchés par le phénomène et qui affichent donc les taux de prévalence les plus bas sont le Ghana (21%), le Burundi (20%), le Cap-Vert (18%) et le Rwanda (7%).
Le 23/10/2017 Par Kofi Gabriel

à lire aussi