Fermer

10 000 jeunes à former dans les métiers du tourisme et de l’agriculture

Publié le 19/02/2016 à 19h25 Par notre correspondant à Dakar Ibrahima Diallo

#Economie
tourisme
© Copyright : DR

#Sénégal : Dans son ambition de renforcer le capital humain, l’axe 2 du PSE, le gouvernement sénégalais vient de lancer un ambitieux programme de formation qui vise à former, d’ici quatre ans, 10.000 jeunes aux métiers du tourisme, de l’agriculture ou de l’horticulture.

Le projet Formation professionnelle pour l’emploi et la compétitivité (FPEC) vise à former 10.000 jeunes d’ici quatre ans.
Financé à hauteur de 37 milliards de FCFA par l’Etat du Sénégal, la Banque mondiale et l’Agence française de développement (AFD), ce projet qui s’inscrit dans l’axe 2 du Plan Sénégal émergent (PSE), vise à former 10.000 jeunes d’ici quatre.

L’objectif de ce projet, d’après le Premier ministre sénégalais, qui procédait à son lancement, ce jeudi 18 février, c’est d’améliorer l’employabilité des jeunes et l’accroissement des effectifs pour soutenir les secteurs clés de l’économie sénégalaise pour booster la croissance.

Ces milliers de jeunes, qui pourront accéder à des formations de courtes durées (entre deux et six mois) appelées «certificat de spécialisation», vont constituer une main d’œuvre abondante pour les secteurs du tourisme, de l’horticulture et de l’agriculture, a indiqué Mohammad Boun Abdallah Dionne.

Le projet prévoit notamment la création d’un fonds de financement de la formation professionnelle pour répondre aux besoins de financement des entreprises et des particuliers.

Le 19/02/2016 Par notre correspondant à Dakar Ibrahima Diallo