Fermer

La BOAD se penche sur les projets d’investissement pour 2016

Publié le 22/03/2016 à 14h43 Par notre correspondant à Dakar Ibrahima Diallo

#Economie
BOAD
© Copyright : DR

#Sénégal : La Banque ouest-africaine de développement (BOAD) tient, ce mardi 22 mars, à Dakar, la 100e session de son Conseil d’administration. Entre autres points au menu de cette rencontre, l’examen des propositions de financement de certains projets structurants pour l’année en cours.

Au cours de la présente session, le Conseil d’administration va examiner des propositions d’opérations à court et long termes concernant les infrastructures routières, l’énergie, l’eau potable et l’assainissement, l’industrie, l’hôtellerie et le soutien à des institutions financières nationales ou régionales.

Parmi les dossiers soumis à l’approbation du conseil, il y a la reprise de financements du guichet concessionnel de la BOAD, conformément à la décision du Conseil des ministres de décembre dernier relative à la création d’un Fonds régional de bonification.

Des décisions qui, selon le président de la BOAD, Christian Adovelande «encourageront» les partenaires internationaux de la banque à mieux la soutenir dans la collecte de ressources concessionnelles.

Dressant le bilant de l’année écoulée, qui correspond à la première année de mise en œuvre du nouveau Plan stratégique 2015-2019, Christian Adovelande, estime que «2015 a été une année satisfaisante».
«Malgré le handicap que constitue la rareté des ressources concessionnelles, la BOAD a pu octroyer des financements d’un montant total de 296 milliards de FCFA», a expliqué Adovelande à l’ouverture de la rencontre.

90% de ces financements ont été consacrés à des projets d’investissement, notamment dans les infrastructures favorisant l’intégration régionale, souligne-t-il.

En outre, la BOAD a pu fédérer autour d’elle des banques locales en vue de soutenir plusieurs opérations. Les financements réalisés dans ce cadre s’élèvent à 442,5 milliards de FCFA.
En ce qui concerne les ressources, l’institution financière communautaire a mobilisé 72 milliards de FCFA sur le marché régional des capitaux. Ce qui fait de la BOAD le premier émetteur non souverain sur ce marché.

Quatre conventions de financement ont aussi été signées avec des partenaires extérieurs pour un montant total de 113,5 milliards de FCFA. D’autres lignes de crédit, d’environ 200 milliards de FCFA, ont été autorisées en 2015 et sont «en attente d’être signées», informe le président de la BOAD.

Le 22/03/2016 Par notre correspondant à Dakar Ibrahima Diallo