Fermer

Des hommes d’affaires algériens en prospection à Dakar

Publié le 25/04/2016 à 21h01 Par notre correspondant à Dakar Ibrahima Diallo

#Economie
port
© Copyright : DR

#Sénégal : Une centaine d’hommes d’affaires et d’industriels algériens séjournent actuellement à Dakar dans le cadre d’un forum d’échanges. L’objectif est de permettre à ces derniers de «mieux cerner la pratique des affaires au Sénégal».

Une forte délégation d’hommes d’affaires algériens, de divers secteurs d’activités, a débuté, ce lundi 25 avril à Dakar, une mission de prospection sur les opportunités d’échanges et d’investissements entre les deux pays.

A l’ouverture de la rencontre, le ministre sénégalais de la Promotion des investissements, des partenariats et du développement des téléservices de l’Etat, Khoudia Mbaye, est revenue sur les nombreuses opportunités d’investissement dans le cadre du Plan Sénégal émergent (PSE), le référentiel du gouvernement sénégalais en matière de développement.  Elle cite notamment les infrastructures, les mines, l’agriculture, l’habitat, l’énergie, etc.

«60% des financements du PSE sont attendus du secteur privé (national ou étranger). L’un des défis les plus urgents que nous devons relever est la nécessité d’exploiter des atouts et opportunités dans les relations économiques entre nos deux pays», a expliqué Mme Mbaye à ses hôtes.

Cette mission économique est préparée par l’ambassade du Sénégal en Algérie sous l’égide du ministère des Affaires étrangères et des Sénégalais de l’extérieur en collaboration avec les chambres de commerce, d’agriculture et d’industrie des deux pays. On note aussi l'implication de l’Association des anciens étudiants et stagiaires sénégalais en Algérie (AAESSA), de l’Agence sénégalaise de promotion des investissements et des grands travaux de l’Etat (APIX) et du Bureau opérationnel de suivi (BOS) du Plan Sénégal émergent (PSE).

Il est prévu, dans le programme, un forum sur les opportunités d’échanges et d’investissements dans les deux pays entre les opérateurs économiques sénégalais et algériens, des séances "BtoB" et des visites de sites industriels ou commerciaux.

Le 25/04/2016 Par notre correspondant à Dakar Ibrahima Diallo