Fermer

Le Sénégal s’attend à l'amélioration de son rang au Doing Business

Publié le 26/04/2016 à 13h55 Par notre correspondant à Dakar Ibrahima Diallo

#Economie
doing businee
© Copyright : DR

#Sénégal : Le directeur général de l’Agence sénégalaise pour la promotion des investissements et des grands travaux de l’Etat (APIX) a dévoilé, hier, une série de réformes visant à améliorer le classement du Sénégal dans le prochain rapport Doing Business.

Entre juin 2015 et mai 2016, le gouvernement du Sénégal a mis en œuvre plusieurs réformes visant à améliorer le climat des affaires. Au total, 6 indicateurs ont fait l’objet de réformes.

«Nous pensons que le Sénégal aura d’excellents résultats dans l’amélioration de son environnement des affaires puisqu’entre 5 et 6 indicateurs du Doing Business devraient être impactés par les réformes réalisées», a expliqué Mountaga Sy, directeur général de l’APIX, lors d’une rencontre avec les journalistes, ce lundi 25 avril.

Ainsi, avec la démarche en ligne et l’assouplissement des procédures, il est désormais possible de créer son entreprise en 6h, au lieu de 48h jusque-là. Parmi la batterie de mesures adoptées pour simplifier la création d’entreprise, Mountaga Sy cite, entre autres, l’autonomisation de la soumission de dossiers par le notaire au Bureau de création des entreprises de l’APIX (BCE/APIX) et au Registre du commerce et du crédit immobilier.

Les autres réformes concernent la réduction des délais pour l’obtention du permis de construire, de raccordement au réseau électrique (mise en place par la Senelec d’un guichet unique dédié aux PME aux grands comptes Senelec) et au réseau d’assainissement (délai ramené à 40 jours maximum, contre 60) avec la possibilité d’effectuer toutes les démarches en ligne.

S’agissant du transfert de propriété, le délai médian est passé de 71 à 36 jours, fait savoir le DG de l’APIX. Les modalités et délais de paiement des taxes et impôts ont aussi été encadrés et simplifiés.

Enfin, il y a une réforme de la justice avec la mise en place de tribunaux d’instance permettant une saisine expresse de ceux-ci pour les petits montants en litige.

Selon Mountaga, ces nouvelles réformes ont été bien intégrées par les divers services de l’administration.

Lors des deux dernières années, le Sénégal s’est toujours classé parmi les dix meilleurs réformateurs du monde, d’après le rapport Doing Business de la Banque mondiale.

Le 26/04/2016 Par notre correspondant à Dakar Ibrahima Diallo