Fermer

129 entreprises prêtes à s’installer dans le parc industriel de Diamniadio

Publié le 27/04/2016 à 13h55 Par notre correspondant à Dakar Ibrahima Diallo

#Economie
Parc industriel de Diamniadio
© Copyright : DR

#Sénégal : Même si les travaux de la première phase du parc industriel de Diamniadio ne sont pas encore achevés, 129 entreprises sénégalaises et étrangères ont manifesté le désir de s’y implanter, indique le ministre de l’Industrie et des mines.

Selon le ministre sénégalais de l’Industrie et des mines, Aly Ngouille Ndiaye, 129 entreprises ont manifesté leur désir de s’installer sur le site du parc industriel de Diamniadio (situé à 27 km de Dakar, département de Rufique) en construction.

Il s’agit essentiellement d’entreprises sénégalaises, tunisiennes, turques, chinoises, américaines, précise le ministre.
Un des projets phares du Plan Sénégal émergent, le parc industriel de Diamniadio a pour objectif, d’après Aly Ngouille Ndiaye, «d’amener des entreprises qui veulent faire de l’export à s’y installer et créer ainsi des emplois».

Il précise que les travaux de la première phase sont achevés à 74,9%. Toutefois, ceux-ci ont accusé un important retard par rapport au calendrier initial, qui prévoyait la livraison du premier hangar à l’entreprise chinoise C&H en fin décembre 2015, délai qui avait ensuite été repoussée à mars 2016, et qui n’est toujours pas encore livré. Toujours selon le calendrier initial, les premiers conteneurs destinés à l’exportation devraient sortir de cette usine en juin 2016.

Mais pour le ministre Ndiaye, s’il est bien de construire, il est tout aussi important de définir le paquet d’incitations fiscales pour encourager les entreprises à investir sur le site.

Toutefois, il assure que le Sénégal «n’acceptera pas» que des entreprises viennent déstructurer le tissu industriel sénégalais. «Il faut accompagner ceux qui avaient cru à l’industrie sénégalaise et y ont investi pendant longtemps, tout en attirant de nouveaux investisseurs dans d’autres domaines», a expliqué Aly Ngouille Ndiaye.

Le 27/04/2016 Par notre correspondant à Dakar Ibrahima Diallo