Fermer

1390 milliards de FCFA pour développer le réseau ferroviaire sénégalais

Mise à jour le 02/08/2016 à 10h17 Publié le 01/08/2016 à 20h03 Par Kofi Gabriel

#Economie
chemin de fer
© Copyright : DR

#Sénégal : Macky Sall compte doter le Sénégal d’un réseau ferroviaire moderne. Cela aura un coût. Ce programme est évalué à 1390 milliards de FCFA (soit 2,1 milliards d’euros) sur 5 ans. En tout, ce sont 1520 kilomètres de nouvelles lignes qui sont programmés.

Kiosque le360 afrique: Le président sénégalais compte doter le Sénégal d’un réseau ferroviaire moderne. Selon senewb.com, qui cite l’entretien accordé par Abdou Ndené Sall, Secrétaire d’Etat au réseau ferroviaire, à l’hebdomadaire Jeune Afrique, ce programme se matérialisera par la construction d’un réseau de 1520 kilomètres pour un coût global de 1390 milliards de FCFA, soit un peu plus de 2,1 milliards d’euros.

Ce programme comprend plusieurs projets. D’abord, il y a celui du Train express régional (TER) de Dakar dont les travaux seront bientôt lancés pour une mise en service prévue fin 2018.

Ensuite, il y a le projet de modernisation des infrastructures ferroviaires entre Dakar et Thiès et la construction d’une double voie à écartement standard. En outre, il est prévu le lancement de la desserte de l’Aéroport international Blaise Diagne (AIBD).

Par ailleurs, ce programme ferroviaire prévoit également la construction d’une nouvelle voie ferroviaire structurante de 1000 km à écartement standard reliant Dakar-Tambacounda-Kédougou-Kéniéba-Bamako, communément appelée Dakar-Bamako.

Outre le fait de relier les deux pays et contribuer au désenclavement du Mali, cette ligne va aussi permettre le transport des minerais de fer de Falémé, du fer de Falea au Mali et faciliter les échanges entre les deux pays.


De même, la réalisation d’une ligne de raccordement Matam-Tambacounda permettra l’exploitation des phosphates de Matam.

Plus au Sud, il est aussi prévu une ligne de raccordement Ziguinchor-Tambacounda devant permettre le désenclavement des régions du Sud du Sénégal.
Le 01/08/2016 Par Kofi Gabriel