Fermer

Sénégal: le ministre des Finances obligé de rassurer sur l'Etat des comptes du Trésor

Publié le 09/06/2018 à 14h23 Par De notre correspondant à Dakar Moustapha Cissé

#Economie
Amadou Ba, ministre de l'économie, du plan et des finances

Amadou Ba, ministre de l'économie, du plan et des finances

© Copyright : DR/

#Sénégal : Le ministre de l’Economie et des finances tente de rassurer l’opinion sur l’état du trésor publique au Sénégal. L’Etat du Sénégal disposerait de 700 milliards de francs Cfa pour faire face à ses engagements.


Depuis quelques temps une polémique enfle autour de l'idée que les caisses du Trésor public sénégalais seraient actuellement vides. Mais le ministre de l’Economie et des Finances, Amadou Ba, a tenté de rassurer l’opinion sur l’état actuel des finances publiques. «Nous n’avons pas de problèmes de trésorerie», a-t-il soutenu à l’occasion de la cérémonie de présentation de la situation du trésor public national.

A en croire le ministre de l’Economie, des finances et du plan, «l’Etat du Sénégal dispose de 700 milliards de francs Cfa (1,052 milliards d’euros) pour faire face à ses engagements». Face à la presse, ce vendredi 8 juin, Ahmadou Ba est revenu en détails sur les dépenses et recettes sénégalaises en 2018. Selon lui, les difficultés dont parlent certains citoyens trouvent leurs explications ailleurs. «Peut-être le problème se situe au niveau du budget et de l’environnement internationale qui a un peu changé avec la hausse du baril de pétrole», a-t-il expliqué avant d’ajouter qu’à « l’heure actuelle, 45,8% du budget 2018 a été exécuté».
 


>>>LIRE AUSSI: Sénégal. Budget 2018: toujours plus d'argent pour le Palais



Pour sa part, Cheikh Tidiane Diop, directeur général de la Comptabilité et de la trésorerie est revenu en détail sur les dépenses faites par l’Etat à la date du 7 juin 2018.
«En 2018, l’État a collecté 2.194 milliards de Fcfa contre 1.664 milliards en 2017. Soit une progression de 530 milliards Fcfa. Les recettes fiscales et non fiscales ont augmenté de 865,4 milliards en 2018 contre 825,8 en 2017. Soit une progression de 39,6 milliards Fcfa», a-t-il précisé.

Continuant sur sa lancé, Cheikh Tidiane Diop dira que, «sur le marché financier, l’État a mobilisé 1187 milliards de Fcfa en 2018 contre 725,4 milliards en 2017». Ce qui selon lui, représente «une augmentation de 462 milliards Fcfa», par rapport à l’année précédente.
 


>>>LIRE AUSSI: Sénégal-Loi de finances rectificative: une rallonge record de 221 milliards de FCFA



« L’État a injecté dans l’économie, en termes de liquidités, 1510 milliards de Fcfa en 2018 contre 1326 milliards à la même période de 2017. Soit une variation positive de 184,1 milliards de Fcfa. L’État a aussi payé à ses fournisseurs et entrepreneurs 652,2 milliards en 2018 contre 475,2 milliards en 2017 soit une progression de 177 milliards Fcfa», a-t-il aussi détaillé.
Concernant le paiement des salaires des agents des collectivités locales et corps émergents, le directeur de la Comptabilité et de la trésorerie a soutenu qu’en 2017, «l’Etat a déboursé 337,7 milliards de FCfa », tandis que la dette lui a coûté « 382,7 milliards durant cette même année ».


Le 09/06/2018 Par De notre correspondant à Dakar Moustapha Cissé

à lire aussi