Fermer

Sénégal: la production de riz devrait dépasser les 875 000 tonnes en 2020

Publié le 09/07/2018 à 08h32 Par Le360 Afrique - MAP

#Economie
culture du riz
© Copyright : DR

#Sénégal : La production rizicole de la vallée du fleuve Sénégal, de 455 000 tonnes actuellement, devrait aisément passer à 875 000 tonnes d'ici à 2020, si les choix idoines sont adoptés, a affirmé le directeur du développement et de l'appui aux collectivités locales de la SAED, Amadou Thiam.

''Nous sommes aujourd'hui à presque 455 000 tonnes de riz qui sont produites au niveau de l'ensemble de la vallée du Sénégal et nous pensons que, d'ici 2020, si les mesures ou bien les stratégies sont mises en œuvre, cela nous permettra facilement d'atteindre 875 000 tonnes de riz'', a-t-il déclaré.

Intervenant à l'occasion de la 10e assemblée générale de l'Amicale des conseillers agricoles et conseillères en promotion féminine de la SAED, il a listé les différents ingrédients devant permettre d'atteindre un tel niveau de production.


LIRE AUSSI: Sénégal: la production record en riz est invendue au bord du fleuve


''Les stratégies c'est quoi? C'est l'amélioration de la base productive, c'est l'augmentation des aménagements. Vous avez entendu parler du programme indien qui est en cours, c'est beaucoup de matériels agricoles mis à la disposition des régions et gérés par les gouverneurs où l'accès a été facilité aux producteurs ; c'est le financement de l'agriculture'', a-t-il détaillé.

Il a souligné que la Caisse nationale de crédit agricole du Sénégal (CNCAS) est prête à accompagner la mise en valeur'' des terres, ainsi que ''d'autres institutions de financement qui existent''.


LIRE AUSSI: Sénégal. Après 60 ans d'importation, on découvre les dangers du riz asiatique


Il a signalé l'existence d'une ligne de crédit de 10 milliards de francs CFA au niveau de la CNCAS, qui permet de financer des investissements pour les organisations.

''Cette ligne de crédit peut permettre aux unions de renouveler leurs pompes, pour les riziers la construction de magasins et l'élargissement de leur aménagement. Donc, il y a une ligne de crédit mise en place par l'AFD [Agence française de développement] qui permet à ces acteurs de bénéficier de financements'', a-t-il insisté.
Le 09/07/2018 Par Le360 Afrique - MAP

à lire aussi