Fermer

Sénégal: Auchan divise les organisations consuméristes

Mise à jour le 18/07/2018 à 11h09 Publié le 18/07/2018 à 09h32 Par De notre correspondant à Dakar Moustapha Cissé

#Economie
Le groupe Français Auchan

Le groupe Français Auchan

© Copyright : dr

#Sénégal : La présence d’Auchan divise les organisations consuméristes au Sénégal. L’Ascosen et SOS Consommateurs se crêpent le chignon, l’un pour défendre, l’autre pour dénigrer le groupe français.

Les associations de défense des consommateurs sont diviséessur la présence du groupe français Auchan au Sénégal. Au moment où, le président de l’Association des consommateurs (Ascosen), Momar Ndao, défend Auchan, son homologue de SOS Consommateur, Me Massokhna Kane, annonce une plainte contre ce groupe français qui est toujours dans le viseur des commerçants.

Une aubaine pour les petites bourses


Le président de l’Ascosen ne partage pas le combat du mouvement «Auchan dégage», initié par certains commerçants. Selon lui, avec ses 25 grandes surfaces, ce groupe français ne peut pas empêcher les 12.000 boutiques disséminées dans les quartiers de Dakar d’avoir des clients. Il salue même l’arrivée d’Auchan qui a permis une meilleure accessibilité de certains produits auprès des ménages. 


>>>LIRE AUSSI: Sénégal: les commerçants se mobilisent contre le groupe français Auchan


«Avant, les gens pensaient que le supermarché était réservé aux personnes riches. Quand les Sénégalais ont découvert qu’ils peuvent acheter moins cher dans un cadre plus accueillant, ils sont allés acheter à Auchan», soutient-il. L’autre avantage à noter avec l’ouverture d'une enseigne locale du géant français, c’est qu’il «emploie 500 jeunes sénégalais et distribue des produits à 235 fournisseurs locaux», ajoute-t-il.


Une arnaque sur les prix


La thèse défendue par Momar Ndao n’est, semble-t-il, pas celle de maître Massokhna Kane, président de SOS Consommateur. Ce dernier accuse le groupe français d’abuser de la naïveté des clients pour faire un large profit. D’ailleurs, «SOS Consommateur a déposé une plainte contre Auchan auprès du directeur du Commerce intérieur et attend de voir la suite qui sera réservée à cette affaire», affirme-t-il. A l’en croire, l’arnaque d’Auchan consiste à afficher des prix moins chers, mais une fois à la caisse, il facture les produits a des prix plus onéreux. «La grande arnaque d’Auchan consiste à afficher des prix incomplets pour faire croire aux clients qu’il vend moins cher, ce qui les résout à y aller massivement chez elle. Mais, arrivé à la caisse, on les fait payer plus cher», a-t-il précisé.

A noter que, depuis son arrivée au Sénégal, Auchan a soulevé une vive polémique chez les commerçants, des membres de la société civile et même chez certains hommes politiques. D’ailleurs, un mouvement «Auchan dégage» a été mis sur pied pour dénoncer la présence du groupe français au Sénégal.
Le 18/07/2018 Par De notre correspondant à Dakar Moustapha Cissé