Fermer

Sénégal. Eau potable: nouvelle victoire de Suez contre l'opérateur historique

Mise à jour le 19/04/2019 à 12h49 Publié le 19/04/2019 à 12h48 Par De notre correspondant à Dakar Moustapha Cissé

#Economie
Des ouvriers de la SDE à la tache

Des ouvriers de la SDE à la tache

© Copyright : dr

#Sénégal : La Direction centrale des marchés publics (DCMP) vient de valider le contrat accordé au groupe français Suez, pour la distribution et la commercialisation de l’eau au Sénégal. Cet avis de non-objection, émis par le ministère des Finances, pousse la Sénégalaise des Eaux à introduire un recours.


La guerre continue de plus belle entre le groupe français, Suez et l'opérateur historique de distribution de l'eau potable, la Sénégalaise des eaux (SDE), pour la gestion, la distribution et la commercialisation de l’eau au Sénégal.

La Direction centrale des marchés publics, rattachée au ministère des Finances, a confirmé Suez, en tant qu'attributaire provisoire du contrat d’affermage de l’eau, qui lui donne l'exclusivité de la distribution d'eau potable sur tout le territoire national.

Elle confirme ainsi l'octroi au groupe français de ce marché de plusieurs dizaines de milliards de Fcfa par an. La DCMP abonde ainsi dans le même sens que le comité d’évaluation des offres installé par le ministre de l’Hydraulique. 


>>>LIRE AUSSI: Sénégal. Eau potable: 70% de la capacité de la SDE ne suffisent pas à alimenter Dakar

Tout porte à croire que la SDE, qui vient d’être déboutée par la DCMP, va contester cette décision prise une nouvelle fois par le ministère de l’Hydraulique en introduisant un recours auprès des juridictions compétentes.

Elle va ainsi déposer une requête en contentieux administratif au niveau l’Autorité de régulation des marchés publics (ARMP). 

L’ARMP pourrait alors valider cette requête introduite par la SDE en suspendant l’attribution provisoire du marché à Suez, ou la déclarer infondée.

Dans le premier cas de figure, elle pourrait ainsi relancer l’évaluation des offres faites par les deux sociétés. Et dans le second, la SDE pourrait toujours saisir les tribunaux pour porter l'affaire devant la justice. 

Le 19/04/2019 Par De notre correspondant à Dakar Moustapha Cissé