Fermer

Sénégal: accord entre le patronat et les syndicats pour augmenter les salaires de 5 à 8 %

Mise à jour le 13/12/2019 à 15h15 Publié le 12/12/2019 à 09h40 Par De notre correspondant à Dakar Moustapha Cissé

#Economie
Augmentation salaires Sénégal

Augmentation salaires Sénégal

© Copyright : DR

#Sénégal : Dès le 1er janvier prochain les travailleurs du privé verront leurs salaires augmenter de 5 à 8%. Une hausse rendue possible suite à un accord entre les syndicalistes et le patronat.


Cette décision qui coïncide avec l’augmentation des prix de l’électricité est bien accueillie par les travailleurs du privé, qui réclamaient une révision des rémunérations à la hausse depuis plusieurs années. Elle entraine également la reforme de la Convention collective interprofessionnelle qui entrera en vigueur à la même date du 1er janvier 2020.

Après la ratification de cette convention collective, les membres du patronat ont pu s’expliquer sur ces augmentations qui sont de 5% pour les cadres et agents de maitrise et 8% pour les personnels des 1ère, 2e, et 3e catégories.

Depuis plus de 10 ans, une augmentation globalisée des salaires n’était pas arrivée au Sénégal. D’où l’importance de ce qui vient de se passer souligne le porte-parole du patronat qui salue une avancée significative.


>>>LIRE AUSSI: Sénégal: la hausse du prix de l’électricité irrite les consommateurs

Il faut dire que sur le plan social cette hausse est rendue nécessaire par le rattrapage de l'inflation qui, bien que demeurant très faible, progresse au rythme annuel de 0,8 à 3,5% par an au cours des dix dernières années. Mais récemment, les prix des biens de premières nécessités ont connu une subite augmentation, impactant le pouvoir d'achat des ménages.

C'est le cas notamment de l'électricité dont la grille tarifaire a été revue, provoquant une hausse de 5% à 10% des prix. Cependant, beaucoup se sont plaints d'avoir vue leur facture passer du simple au double. Le prix du pain également a augmenté de 13% environ.

Le prix du carburant a aussi subi une vraie envolée. Ainsi, le super est passé de 695 Fcfa/litre à 775 Fcfa/litre, alors que le gasoil est passé de 585Fcfa/litre à 655Fcfa/litre.
Le 12/12/2019 Par De notre correspondant à Dakar Moustapha Cissé