Fermer

Youssou Ndour pour un «Wemba day»

Publié le 06/05/2016 à 12h28 Par notre correspondant à Dakar Ibrahima Diallo

#People
youssou Ndour
© Copyright : DR

#Sénégal : Papa Wemba, le «roi de la rumba» doit rester «immortel». Pour cela, le «roi du mbalax», Youssou Ndour, plaide pour un «Wemba day» qui, à l’image du 11 mai qui célèbre chaque année la disparition de Bob Marley, perpétuera la mémoire du talentueux musicien congolais disparu le 24 avril dernier.

La disparition, sur scène, de Papa Wemba, le 24 avril 2016 à Abidjan, est vécue comme un drame par beaucoup d’artistes africains. Pour témoigner son éternelle amitié au défunt «roi de la rumba» congolaise, la star de la musique sénégalaise, lui aussi surnommé «le roi du mbalax» propose, à l’image du 11 mai (qui célèbre l’anniversaire de la mort de Bob Marley) d’institutionnaliser le 24 avril comme un «Wemba day».

«Ce 11 mai, le monde entier va célébrer l’anniversaire du décès de Bob Marley. Chez nous, en Afrique, les jeunes doivent prendre des initiatives. Le 24 avril devrait être un ‘’Wemba day’’ afin d’immortaliser cette lumière, cette inspiration, ce leadership que symbolisait Papa Wemba», plaide l’artiste sénégalais.

Après la disparition de Papa Wemba, Youssou Ndour s’était rendu, ce mercredi 4 mai, à l’ambassade de la République Démocratique du Congo (RDC), à Dakar, pour signer le livre des condoléances. A cette occasion, il avait déclaré que «Papa Wemba est un grand frère, un ami avec qui j’ai énormément échangé».

D’autres ténors de la musique sénégalaise (Oumar Pène, Ismaël Lô), qui étaient aussi présents aux côtés de Youssou Ndour, ont tenu à rendre un dernier hommage à l’artiste congolais.

Le 06/05/2016 Par notre correspondant à Dakar Ibrahima Diallo