Fermer

Sénégal: Ousmane Sonko révoqué de la fonction publique

Publié le 30/08/2016 à 13h49 Par notre correspondant à Dakar Ibrahima Diallo

#Politique
ousmane sonko

Ousmane Sonko, Inspecteur des impôts.

© Copyright : DR

#Sénégal : La main de Macky Sall n’a pas tremblé en signant le décret de révocation de la Fonction de l’inspecteur principal des impôts et domaines qui était devenu une des bêtes noires de son régime.

Fixée une première fois le 24 août, l’audition d’Ousmane Sonko par le Conseil de discipline de la Fonction publique avait avorté pour une bataille de procédure. Mais ce n’était qu’une question de temps (et de forme) pour sceller le sort de l’inspecteur principal des impôts et domaines devenu très gênant pour le pouvoir. En effet, la main de Macky Sall n’a pas tremblé en signant le décret n°22016-1239 actant la révocation d’Ousmane Sonko de la Fonction publique sénégalaise.

Dans ce décret publié ce lundi –et dont une copie circule sur certains sites– il est mentionné que, sur proposition du conseil de discipline de la Fonction publique, «Ousmane Sonko, inspecteur des impôts et domaines de 2e classe 2e échelon, matricule de solde n° 604,122/I est révoqué sans suspension des droits à pension pour manquement à l’obligation de discrétion professionnelle prévue à l’article 14 de la loi n° 61-33 du 15 juin 1961».

Ce qui veut dire que cette révocation n’entraine pas une suspension des droits à une pension de retraite pour le concerné. La mesure «prend effet pour compter de la date de sa notification à l’intéressé», c’est-à-dire ce lundi 29 août 2016.

Le ministre de l’Economie, des finances et du plan et le ministre de la Fonction publique, de la rationalisation des effectifs et du renouveau du service public «sont chargés, chacun en ce qui le concerne, de l’exécution du présent décret qui sera publié au journal officiel».

Réagissant à cette sanction, le désormais ex-fonctionnaire et toujours leader politique a ffirmé qu'il n'est «pas surpris». Dans une déclaration radiophonique, Ousmane Sonko a même expliqué que Macky Sall a signé le décret scellant son sort avant son départ pour Nairobi. Il promet d’épuiser toutes les voies de recours prévues par la loi pour contester le décret présidentiel.

Pour rappel, Ousmane Sonko, inspecteur principal des impôts et domaines leader d’une petite formation politique (PASTEF), avait été suspendu par sa hiérarchie après ses graves révélations sur le régime de Macky Sall.
Le 30/08/2016 Par notre correspondant à Dakar Ibrahima Diallo