Fermer

Sénégal. La justice s'occupe bien des opposants

Mise à jour le 17/02/2017 à 14h14 Publié le 17/02/2017 à 14h06 Par De notre correspondant à Dakar Moustapha Cissé

#Politique
Barthelemy Dias Aminata Tall, Khalifa Sall

De g. à d., Barthélemy Dias, maire de Sicap (Dakar), Aminata Tall; maire de Podor (Nord-est), Khalifa Sall, maire de Dakar. Voici le groupe qui risque de faire fronde.

© Copyright : DR

#Sénégal : Deux ans de prison dont six mois ferme. Le verdict du procès en première instance de Barthélemy Dias pour le meurtre de Ndiaga Diouf vient de tomber. Bamba Fall et 8 de ses compagnons dorment en prison après le saccage de la maison du Parti Socialiste. Khalifa Sall avance sur un terrain miné.


Deux des plus fervents partisants du maire de Dakar, Khalifa Sall, ont maille à partir avec la justice. Barthlémy Dias, maire de la commune dakaroise de Sacré-Coeur et Bamba Fall, maire de la Medina d'où est originaire Youssou Ndour, ont fait l'actualité récente des chroniques judiciaires. Hier, le verdict concernant le procès du meurtre d'un nervis du Parti démocratique sénégalais est tombé. 

Bathelemy Dias a été condamné à 2 ans de prison dont 6 mois ferme. Cependant, pour avoir fait de la prison préventive, il ne retournera pas en prison. Le maire de Sacré-Cœur Mermoz a été déclaré coupable, ce jeudi 16 février 2917, de coup ayant entraîné la mort, association de malfaiteurs et détention d’arme sans autorisation. Mais il avait déjà purgé sa peine ferme durant sa détention provisoire qui avait suivi son arrestation en 201l après le meurtre de NdiagaDiouf. Cependant, le militant socialiste devra verser une amende de 25 millions. «Nous sommes dans un combat politique. Une stratégie pour me rendre inéligible», a-il-dénoncé après l’énoncé du verdict. Il fait allusion aux prochaines élections législatives prévues le 30 juillet 2017.


LIRE AUSSI:
Sénégal: Barthlémy Dias, une affaire de meurtre éminemment politique

«Quoi qu’il en soit, une décision de justice doit être critiquée, et la meilleure critique c’est de déférer le jugement à une juridiction supérieure. Afin que les prévenus puissent bénéficier du principe sacro-saint de la présomption d’innocence. Nous allons interjeter appel par rapport à la privation des droits», a déclaré maître KhoureychiBa, avocat de Barthélemy Dias.


La condamnation de Barthélemy Dias tombe au moment où Bamba Fall , le maire socialiste de la Médina et 8 de ses compagnons sont détenus à la maison d’arrêt et de correction de Reubeuss. Pour le saccage de la Maison du Parti Socialiste, le 5 mars 2016, Bamba Fall, un des souteneurs de Khalifa Sall, maire socialiste de Dakar, et 8 de ses camarades sont arrêtés.
Même si les deux affaires ne sont directement liées, la coïncidence entre la condamnation de Barthélemy Dias et l’arrestation de Bamba Fallest assez troublante quand on sait que le Sénégal s’achemine vers les élections législatives en juillet 2017.

En effet, le maire de Sacré-Cœur Mermoz , tout comme le maire de la Médina, sont reconnus proches de Khalifa Sall, maire socialiste de Dakar. Partisan d’une liste indépendante du Parti Socialiste sénégalais, Khalifa Sall est opposé à Ousmane Tanor Dieng, président du Haut Conseil des Collectivités Territoriales. Malgré sa position de secrétaire général du Parti Socialiste, le premier parti à régner sur le Sénégal pendant 40 ans, Ousmane Tanor Dieng voudrait que sa formation politique aille aux législatives de 2017 derrière Benno BokYakaar, la coalition dirigée par le parti de Président MackySall. Mais cette éventualité est écartée par Khalifa Sall, son camarade de parti à la tête de la mairie de Dakar.
Le 17/02/2017 Par De notre correspondant à Dakar Moustapha Cissé