Fermer

Sénégal: le parti de Bathily au bord de l'implosion à cause de Macky Sall

Mise à jour le 18/04/2017 à 20h14 Publié le 18/04/2017 à 19h35 Par De notre correspondant à Dakar Moustapha Cissé

#Politique
Sénégal: le parti de Bathily au port de l'implosion à cause de Macky Sall
© Copyright : DR

#Sénégal : Le parti d'Abdoulaye Bathily est en train d'imploser. Comme d'autres avant lui, il fait les frais de son compagnonnage avec Benno Bokk Yakar, la coalition qui a porté Macky Sall à la tête de l'Etat sénégalais.


Une fronde menée par plusieurs pontes a contraint Mamadou Ndoye à démissionner du poste de premier secrétaire de la LD/MPT.

Après l’Alliance des forces du progrès (AFP) et le Parti Socialiste (PS), c’est au tour de la Ligue démocratique / Mouvement pour le parti du travail (LD/MPT) de faire les frais de son compagnonnage avec Benno Bokk Yakar, la coalition qui a porté Macky Sall à la tête de l'Etat sénégalais. La décision du secrétariat national de la LD/MPT d’aller aux élections législatives du 30 juillet 2017 avec la coalition Benno Bokk Yakar a obligé Mamadou Ndoye à démissionner du poste de premier secrétaire général.

Au cours de la réunion du bureau politique de parti d'Abdoulaye Bathily, mercredi 12 avril 2017, deux camps se sont opposés.  Le premier, en phase avec la vision de son fondateur Abdoulaye Bathily, veut prolonger son compagnonnage avec Benno Bokk Yakar, la coalition dirigée par l’APR, le parti de Macky Sall. 


LIRE AUSSI: Sénégal: Niasse et Tanor Dieng, ces compagnons de Senghor qui sacrifient leurs partis pour un poste

Tandis que, le deuxième camp est dirigé par Mamadou Ndoye, secrétaire général démissionnaire qui voudrait que la LD/MPT constitue une liste indépendante aux prochaines législatives. Le désormais ex-secrétaire général était soutenu par plusieurs membres du parti. 

Devant l’entêtement des uns et des autres, le bureau politique de la LD/MPT a procédé au vote qui a vu la victoire du camp favorable à la coalition de Benno Bokk Yakar. Ainsi déçu d’être désavoué par la majorité du secrétariat national, Mamadou Ndoye a purement et simplement présenté sa démission.

Cela s'est passé le mercredi 12 avril 2017 lorsque la décision de soutenir Benno Bokk Yakar est tombée. Et le samedi 15 avril, Mamadou Ndoye convoque le comité électoral du parti pour mieux discuter sur la décision du bureau politique. Mais les tensions de la veille ne s’étaient pas apaisées. La conséquence sera ainsi sans appel. Mamadou Ndoye prend, à partir de cette réunion, la décision de quitter son poste de premier secrétaire de la LD/MPT, un parti dont il est membre fondateur.


LIRE AUSSI: Sénégal: petits meurtres entre héritiers de Senghor et Diouf

Afin de permettre aux instances du parti du professeur Abdoulaye Bathily de fonctionner, Nicolas Ndiaye, jusque-là secrétaire chargé des relations extérieures, assure l’intérim au poste de secrétaire général.

Après le départ du professeur Abdoulaye Bathily, c’est Mamadou Ndoye, un des ténors de la LD/MPT qui quitte le navire du parti du «Jallarbi» (Renversement) à quelques mois des élections législatives du 30 juillet 2017. Tout semble indiquer que le compagnonnage des autres partis avec la coalition dirigée par le parti du président Macky Sall ne pourra jamais se faire sans son lot de victimes.

Le 18/04/2017 Par De notre correspondant à Dakar Moustapha Cissé