Fermer

Gambie: Yahya Jammeh perd le pouvoir et sa Première dame demande le divorce

Mise à jour le 16/06/2017 à 11h46 Publié le 16/06/2017 à 11h45 Par De notre correspondant à Dakar Moustapha Cissé

#Politique
Yaya Jammeh et celle qui sera bientot son ex femme Zeinab Suma

Yaya Jammeh et celle qui sera bientôt son ex femme Zeinab Suma

© Copyright : DR/

#Sénégal : Tout semble terminé entre Zeinab Suma, l’ex-Première dame gambienne, et Yahya Jammeh, le président déchu. Après avoir partagé 22 ans de romance à la «State House» avec le fils de Kanilai, Zeinab demande le divorce.

Entre autres sobriquets, les Gambiens l’appelaient craintivement  «pilleuse d’or» ou «la diablesse». L’ex-Première dame gambienne, de son vrai nom Zeinab Suma aurait officiellement demandé le divorce de son mari Yahya Jammeh, le président déchu de la Gambie.

Selon certaines sources, «la hustler» (la trompeuse), comme aimaient aussi l’appeler une bonne partie des Gambiens, a pris cette décision après la défaite de Yahya Jammeh aux élections présidentielles gambiennes du 2 décembre 2016 et son exil forcé en Guinée équatoriale.

D’autres soutiennent que Zeinab Suma qui s’est réfugiée aux Etats-Unis a du mal à digérer la honte de la famille Jammeh suite aux dérives criminelles dont a été accusé Yahya Jammeh, son mari, et dont il serait rendu coupable tout au long de son règne de 22 ans en Gambie.

Et pour en rajouter, la justice gambienne, dans la traque des biens mal acquis par Yahya Jammeh, a ordonné la saisie des biens de la famille Jammeh, dont 86 comptes bancaires et 131 autres biens immobiliers et entreprises.

Les parents et ex-collaborateurs de Jahya Jammeh sont aussi dans le viseur de la justice gambienne. Sentant l’étau se resserrer autour d’elle et de son mari, Zeinab Suma a préféré tout simplement demander le divorce.

Cela dit, «Zeinab Suma, comme Yahya Jammeh, était crainte mais pas aimée par les Gambiens», affirment les Gambiens. Selon eux, «l’ex-Première dame aimait aussi voir les Gambiens souffrir des dérives dictatoriales de son mari».

Une habituée des faits

En dehors de sa boulimie du pouvoir, Yahya Jammeh avait aussi un penchant pour les belles femmes, comme le prouvent ses mariages à répétition notamment avec Zeinab, Nathalie et Alimah. Or, cette attitude roturière de Yahya Jammeh n’était pas appréciée par Zeinab Suma Jammeh.

Rappelons qu’après le mariage de Yahya Jammeh avec Alimah Sallah, sa deuxième femme, fille de l’ex-ambassadeur gambien en Arabie saoudite, Zeinab avait préféré demander le divorce pour aller s’installer aux Etats-Unis. Elle avait même menacé de faire confisquer les biens de son mari dans divers pays.


LIRE AUSSI : Gambie: le gouvernement gèle les avoirs de Jammeh soupçonné d'avoir détourné 50 millions de dollars

Il a fallu que le service du protocole de la présidence gambienne de l’époque, sous les ordres de Yahya Jammeh, sorte un communiqué précisant que «Zeinab conservait son titre de première dame», pour que cette dernière retire sa demande de divorce.

Toutefois, pensent certains Gambiens, au vu des derniers développements, «cette énième demande de divorce de Zeinab Suma Jammeh semble irréversible».

Il faut reconnaître qu’en plus de perdre la plupart de ses biens en Gambie, l’ex-couple présidentiel a perdu l’estime des Gambiens et de la communauté internationale. Et désormais, les Jammeh ne sont plus à l’abri de poursuites judiciaires.
Le 16/06/2017 Par De notre correspondant à Dakar Moustapha Cissé

à lire aussi