Fermer

Vidéo. Législatives sénégalaises: le convoi de Youssou Ndour attaqué à coups de pierres

Mise à jour le 15/07/2017 à 17h05 Publié le 15/07/2017 à 16h58 Par De notre correspondant à Dakar Moustapha Cissé

#Politique
Vidéo. législatives sénégalaises: Youssou Ndour attaqué à coup de pierres
© Copyright : DR

#Sénégal : Youssou Ndour, membre de la coalition dont fait également partie Macky Sall, était en campagne ce vendredi. Son convoi, dans lequel d'autres ministres, s'est rendu dans le fief de Khalifa Sall, maire de Dakar, mais a été accueilli par des jets de pierres, des machettes et des gourdins.


Pour les partisans du maire de Dakar, Khalifa Sall, actuellement en prison, la coalition Bennoo Bokk Yaakaar (BBY) peut se rendre partout sauf à Grand-Yoff. Le chanteur et non moins ministre conseiller du président de la République, Youssou Ndour, y a été accueilli par des jets de pierres. Un groupe de jeunes militants de la coalition Mankoo Taxawu Senegaal (Uni pour assister le Sénégal), armés de toutes sortes d'objets et de projectiles, se sont lancés à la poursuite du long convoi de BBY. 


Avec Youssou Ndour, il y avait Souleymane Jules Diop, secrétaire d'Etat chargé du Programme d'urgence de développement communautaire (PUDC), Cheikh Bakhoum, directeur de l'agence de développement de l'informatique de l'Etat (ADIE) et Mame Mbaye Niang, ministre de la Jeunesse. Comme on peut le voir dans la première vidéo, au début tout se passait bien. Ce n'est qu'après avoir voulu traverser l'artère principale de la commune de Grand-Yoff que les choses ont dégénéré. 


Il faut savoir que cette commune est celle de Khalifa Sall, l'actuel maire de Dakar, en détention provisoire pour des faits présumés de détournement de fonds. Pour ses partisans, son incarcération à la prison de Rebeuss n'est qu'une décision politique. C'était donc pour eux, l'occasion de le faire savoir aux partisans de Macky Sall. 

Le 15/07/2017 Par De notre correspondant à Dakar Moustapha Cissé

à lire aussi