Fermer

Sénégal. Abdoulaye Wade: "j'ai quitté le Palais avec moins de 1100 euros, mais.."

Mise à jour le 29/07/2017 à 12h57 Publié le 29/07/2017 à 12h51 Par Mamadou Awa Ndiaye

#Politique
Abdoulaye Wade : ancien pésident du Sénégal

Abdoulaye Wade : ancien pésident du Sénégal

© Copyright : DR/

#Sénégal : Maître Abdoulaye Wade n’a apparemment pas besoin des 60 millions d’indemnité dont dispose chaque ancien chef de l’Etat sénégalais pour vivre. La tête de liste de la coalition «Wattu Sénégal» pèse actuellement 5 milliard de francs Cfa que lui a généreusement offerts «un ami chef d'Etat».


Connu pour la grande générosité dont il a fait preuve durant ses 12 passés à la présidence de la République, le «Pape du Sopi» peut semble-t-il avoir une retraite dorée dans sa résidence de Versailles.

Abdoulaye Wade s’est adressé aux militants du Parti démocratique sénégalais (PDS) en lançant des piques à ceux qui lui ont tourné le dos après qu’il ait quitté le pouvoir en 2012.


LIRE AUSSI: Ex-chefs d'Etat africains: une retraite qui peut être dorée

En visite à Ndiassane dans le département de Tivaouane de la région de Thiès, où il s’est entretenu avec le khalif général de la famille de Cheikh Bouh Mouhamed Kounta, Wade a fait des révélations sur son patrimoine financier.

«Quand je quittais le pouvoir, je n'avais que 700.000 francs en poche (1100 euros). Une tête couronnée amie m’a offert 5 milliards de francs Cfa (7,5 millions d’euros). Je vis décemment avec et je n’ai pas de dettes», a-t-il révélé à ses nombreux militants et sympathisants venu participer à sa campagne.


LIRE AUSSI: Vidéo. Sénégal-Législative 2017: Abdoulaye Wade retire sa carte d'électeur

Après sa visite d’amitié chez le Khalife général de Ndiassane, l’ancien président de la République a un peu levé le voile sur son train de vie durant la période allant 2000 à 2012.

«Je ne touchais pas à l’argent du trésor. Je peux dire ce que je veux, parce que je suis un homme libre, ce qui n’est pas le cas de certains présidents du continent. Wade fait ainsi allusion à une partie des chefs d'Etat qui confondent les caisses de l’Etat avec leur salaire de Chef d’Etat.
Et la tête de liste de la coalition «Taxawu Sénégal» aux législatives du 30 juillet 2017, de renchérir: «Je n’ai pas besoin de l’argent du Sénégal. J’ai des amis qui m’aident, si j’en ai besoin», a-t-il lancé, une manière de tourner en dérision ceux qui sont maintenant aux commandes au Sénégal.

Il convient de rappeler qu’après sa perte du pouvoir en 2012, Wade avait révélé que, «Macky Sall, son successeur à la magistrature suprême, avait bloqué les indemnités qui lui revenait de droit grâce à son statut d’ancien Chef de l’Etat».  «Injustice» qu'il n'avait pas hésité à dénoncer partout.
 

Le 29/07/2017 Par Mamadou Awa Ndiaye