Fermer

Sénégal. Budget 2018: toujours plus d'argent pour le Palais

Mise à jour le 20/10/2017 à 12h03 Publié le 20/10/2017 à 11h46 Par De notre correspondant à Dakar Moustapha Cissé

#Politique
Macky Sall

Macky Sall

© Copyright : dr

#Sénégal : Près de 23 millions d'euros s'ajouteront au budget du Palais de l'avenue Roume que beaucoup jugeaient déjà excessif.

Macky Sall demande à ses ministres de se serrer la ceinture, mais continue de se montrer très généreux avec lui-même. De 73 milliards durant l’année en cours, le budget accordé à la présidence de la République sera de 88 milliards l’année prochaine, soit une augmentation de 15 milliards de francs Cfa (22,5 millions d’euros). 

Cette hausse du budget de la présidence de la République s’explique par l’augmentation du nombre de membres du personnel sous les ordres du président. Au nombre de 12 l’année dernière, l’effectif des ambassadeurs itinérants est passé à 16 cette année. C’est aussi le cas des ministres conseillers dont le nombre est passé de 14 à 20.

En ce qui concerne les chargés de mission de la présidence de la République, Macky Sall a battu le record d’Abdoulaye Wade, son prédécesseur. Au nombre de 22 en 2015, leur effectif est passé à 65 en 2016, soit 43 très haut fonctionnaires de plus dans la suite présidentielle. La plupart d’entre eux, qui étaient auparavant sous la responsabilité du secrétariat de la présidence, sont passés directement dans le cabinet du chef de l'État.

L'augmentation de l'effectif est aussi notable au niveau de l’Office national de lutte contre la corruption (Ofnac). De 21 personnes en 2015, l’effectif de ce service est passé à 25, avec l’arrivée aux commandes de Seynabou Ndiaye Diakhaté en 2016.

Idem dans les rangs des inspecteurs généraux d’État, dont le nombre a augmenté légèrement. Ce corps d’élite compte désormais 36 membres au lieu de 35 auparavant


LIRE AUSSI : Air Sénégal SA: Macky Sall choisit un Français comme directeur général

Ces effectifs correspondent à de nouveaux postes budgétaires qui seront gérés par le Trésor public. 

Au chapitre des dépenses de la présidence, figurent également les 3 milliards de francs Cfa prévus, soit près de 5 millions d'euros, pour le renouvellement du parc automobile du Palais. Sans compter le carburant nécessaire à la circulation des grosses voitures du cabinet présidentiel. Au total, 500 millions de francs Cfa, soit 751 000 euros (ou 2057 euros par jour), rien que pour les dépenses en carburant du cabinet présidentiel. 

Pourtant, selon la presse sénégalaise, le président Macky Sall a exigé de ses ministres une réduction de leurs dépenses en refusant que soit renouvelé leur parc automobile cette année. 
Le 20/10/2017 Par De notre correspondant à Dakar Moustapha Cissé

à lire aussi