Fermer
#Politique

Vidéo. Sénégal: l'avocat de Khalifa Sall prend le procureur à contre-pied

Mise à jour le 20/02/2018 à 19h17 Publié le 20/02/2018 à 17h57 Par Malick Maram Ndiaye et Moustapha Cissé

#Sénégal : Selon Maitre Bamba Cissé, avocat de Khalifa Sall, nul ne peut établir la mauvaise foi de son client. L'ensemble des fonds, dont on lui reproche le détournement, ayant servi à soutenir des populations indigentes et non pour enrichir le maire de Dakar.


Alors que le procureur avait soutenu que nul n'a nié l'existence de fausses factures établies dans l'affaire de la Caisse d'avance de la mairie de Dakar, l'avocat de la défense est presque allé dans son sens pour mieux prouver l'innocence de son client.

En effet, selon Maître Bamba Cissé, avocat de Khalifa Sall, les factures n'avaient été établies que pour servir de justificatif. Et les précédents-maires ont tous dénoncé ce système qui leur était presque imposé par le Trésor public qui voulait qu'on lui serve des justificatifs de fonds dont l'utilisation réelle était destinée uniquement à des dépenses sociales au profit des populations dakaroises. 


Le 20/02/2018 Par Malick Maram Ndiaye et Moustapha Cissé