Fermer

Sénégal: emprisonnement d’un autre maire de l’opposition

Mise à jour le 04/04/2018 à 15h20 Publié le 04/04/2018 à 14h40 Par De notre correspondant à Dakar Moustapha Cissé

#Politique
Barthelémy Dias

Barthélémy Dias

© Copyright : dr

#Sénégal : Barthélémy Dias a été placé sous mandat de dépôt. Le maire de Mermoz-Sacré-cœur, proche de Khalifa Sall, est inculpé pour «outrage à magistrat» et «appel à l’insurrection».

Une semaine après la condamnation du député-maire de Dakar, Khalifa Sall, c’est au tour d’un de ses proches, Barthélémy Dias, maire de la commune de Mermoz-Sacré-cœur, d’être mis sous mandat de dépôt. Le procureur retient contre lui des délits «d’outrage à magistrat» et  d'«appel à l’insurrection».

Barthélémy Dias, qui a toujours manifesté un soutien indéfectible à Khalifa Sall, sera jugé ce vendredi 6 avril 2018 au tribunal des Flagrants délits.

Pour rappel, suite à la condamnation de Khalifa Sall, à 5 ans de prison ferme, Barthélémy Dias est monté au créneau pour dénoncer la « cabale politico-judiciaire » dont fait objet le maire de Dakar. «Macky Sall a recours à la justice pour essayer d’empêcher Khalifa Sall de se présenter aux élections présidentielles de 2019», avait-il dénoncé dans la presse sénégalaise. Il avait également demandé à la population dakaroise de manifester pour réclamer la libération immédiate de leur maire, Khalifa Sall.


>>>LIRE AUSSI: Sénégal: Barthlémy Dias, une affaire de meurtre éminemment politique

Ainsi, sur ordre du procureur d’arrêter Barthélémy Diaz, les éléments du GIGN avaient effectué une descente musclée au siège du site d’information DakarActu où l'intéressé participait à une émission, le vendredi 30 mars dernier. Il avait été embarqué avec Serigne Diagne, directeur de publication. Mais ce dernier sera libéré après quelques heures passées au commissariat de police de Colobane. Toutefois, la Coordination des associations de presse (CAP) qui regroupe les syndicats de la presse, avait énergiquement dénoncé «cette violation de la liberté de la presse» et avait invité «les autorités à faire preuve de plus de retenue».

Quant à Barthélémy Diaz, il a été maintenu en garde à vue pendant 72 heures, avant d’être présenté au procureur qui lui a notifié sa mise sous mandat de dépôt. Le maire de Mermoz-Sacré-cœur dormira ainsi cette nuit à quelques mètres de son collègue et camarade de parti, Khalifa Sall.

Le 04/04/2018 Par De notre correspondant à Dakar Moustapha Cissé