Fermer

Sénégal. Macky Sall s’attire la colère des anciens combattants

Mise à jour le 30/05/2018 à 13h11 Publié le 30/05/2018 à 13h09 Par De notre correspondant à Dakar Moustapha Cissé

#Politique
Macky Sall et les anciens combattants

Macky Sall et les anciens combattants

© Copyright : dr

#Sénégal : L’Association des anciens combattants sénégalais a servi une réponse salée à Macky Sall à propos du prétendu «traitement de faveur dont ils auraient bénéficié de la part des colonisateurs français».

La déclaration de Macky Sall concernant le «dessert offert par la France aux anciens combattants sénégalais» n'a pas été digérée par les premiers concernés et ne cesse de soulever des réactions dans l’opinion nationale. Cette fois-ci, c’est un ex-tirailleur qui est monté au créneau pour dénoncer le manque de «culture de Macky Sall et de ses conseillers».

«Dans les casernes, seuls les citoyens des quatre communes (Dakar, Gorée, Saint-Louis et Rufisque, NDLR) avaient le droit d'entrer au réfectoire ou dans le Mess pour manger avec les blancs. Pour nous autres, on mangeait du "thiép" (riz) qu'on préparait nous-mêmes», a rétorqué le président de l’Association des anciens combattants sénégalais. En réalité, les natifs de ces quatre communes sénégalaises étaient des citoyens français à part entière, alors que le reste des Sénégalais venant de l'intérieur du pays étaient de simples sujets français comme l'ensemble des ressortissants des autres colonies. Or, les tirailleurs étaient enrôlés de force ou de gré parmi ces sujets de la France. 


>>>LIRE AUSSI: Sénégal. Un autre bad buzz: Macky Sall insulte la mémoire des tirailleurs sénégalais

Rappelons qu’à l’occasion de la présentation du recueil de ses discours prononcés durant son septennat à la tête du Sénégal, le président Macky Sall avait soutenu que les colons français avaient un certain respect pour les combattants sénégalais.

«Les anciens combattants sénégalais avaient droit à un dessert, alors que les autres n'en avaient pas», avait maladroitement affirmé Macky Sall, faisant allusion à une faveur accordée par les colons, aux tirailleurs sénégalais, au détriment des autres nationalités.

Mais, de l’avis de la majorité des Sénégalais, ces propos de Macky Sall «insultent la mémoire des tirailleurs sénégalais », comme l’a bien titré le journal en ligne, Seneplus.com. Ce site qualifie ces propos de «bourde indigène de Macky Sall».

«Penser qu'il y a du bon dans la colonisation qui a été, sans aucun doute, le plus grand génocide avec un braquage froid et planifié de nos ressources et un piétinement de nos cultures, est une faute impardonnable pour un leader africain», ajoute Seneplus.

D’autres leaders de l’opposition se sont levés pour dénoncer ces propos du chef de l’Etat. C’est le cas d’Abdou Mbaye, leader de l’Alliance pour la citoyenneté et le travail. «Non monsieur le Président, la décolonisation du Sénégal n’a pas été pacifique. Le sacrifice des tirailleurs sénégalais ne fut pas vain. Il ne fut pas la contrepartie de sucreries», a-t-il écrit sur son compte Twitter en lui demandant de «respecter la mémoire de son grand-père».
Le 30/05/2018 Par De notre correspondant à Dakar Moustapha Cissé