Fermer

Ethiopie-Erythrée: Abiy Ahmed et Issaias Afwerki décident de normaliser leurs relations

Publié le 09/07/2018 à 07h16 Par Le360 Afrique - Afp

#Politique
Abiy Ahmed et Issaias Afwerki

Abiy Ahmed, président d'Ethiopie, et Issaias Afwerki, président d'Erythrée.

© Copyright : DR

#Sénégal : Après plusieurs années d'hostilité, l’Éthiopie et l’Érythrée ont décidé, dimanche, de reprendre leurs relations. La ligne téléphonique internationale entre les deux pays a été rétablie.

"Nous nous sommes mis d'accord pour la reprise du trafic aérien et naval, pour la circulation des personnes entre nos deux pays et la réouverture des ambassades", a déclaré le Premier ministre éthiopien, Abiy Ahmed, à l'issue de discussions historiques à Asmara avec le président érythréen, Issaias Afwerki, la première entre des hauts responsables des voisins de la Corne de l'Afrique depuis près de 20 ans.

La rencontre au sommet de ce dimanche, marquée aussi par le rétablissement de la ligne téléphonique internationale entre les deux pays, fait suite à l'annonce par Abiy le mois dernier de la volonté de son pays de céder à l'Erythrée un territoire frontalier disputé qu'elle occupe toujours malgré un jugement d'une commission indépendante internationale soutenue par l'ONU, datant de 2002.


LIRE AUSSI: Ethiopie-Erythrée: rencontre historique des dirigeants à Asmara


Ce contentieux sur la démarcation de la frontière a en particulier engendré une guerre entre les deux frères ennemis qui les a opposés entre 1998 et 2000 et fait quelque 80.000 morts.

Ancienne province éthiopienne sur la mer Rouge, l'Erythrée a déclaré son indépendance en 1993 après avoir chassé les troupes éthiopiennes de son territoire en 1991 au terme de trois décennies de guerre.

Le 09/07/2018 Par Le360 Afrique - Afp