Fermer

Kenya. Eclipse: la "lune rouge" suscite des vocations

Mise à jour le 28/07/2018 à 08h57 Publié le 28/07/2018 à 08h55 Par Le360 Afrique - Afp

#Politique
Kenya. Eclipse: la "lune rouge" suscite des vocations
© Copyright : DR

#Sénégal : "Mars, Pluton, Saturne, Jupiter, Vénus, Mercure : c'est ce que je voudrais vraiment voir", affirme Daniel Chu Owen, en essayant de repérer la position des planètes grâce à une application sur son téléphone portable.


Avec sa femme Susan Murabana, 39 ans comme lui, ils ont installé vendredi leur puissant télescope sur les rives du lac Magadi, au Kenya, à 100 kilomètres au sud-ouest de la capitale Nairobi, pour permettre au voisinage d'observer l'éclipse de lune. L'Afrique de l'Est, tout comme le Moyen-Orient et une partie de l'Europe, était l'une des régions devant offrir les vues les plus spectaculaires de l'éclipse lunaire - la plus longue du 21ème siècle.

"Nous avons déjà fait cela à l'occasion de l'éclipse solaire en 2016", dit Susan Murabana. Quelque 300 membres de la communauté locale, pour la plupart des Masaï, étaient alors venus utiliser leur télescope. "C'est bien de donner une telle opportunité à des gens qui, sinon, n'auraient pas pu" utiliser un tel appareil, ajoute-t-elle, alors qu'Owen règle la lunette mécanique sur la bonne position.


>>>LIRE AUSSI: Kenya: Google lance une innovation mondiale dans ce pays d'Afrique de l'Est

Le couple, qui a fondé l'association Travelling Telescope Africa, a choisi le Lac Magadi en raison de son isolement, loin de la pollution lumineuse des villes.

- "Devenir astronome -

Murabana pointe les planètes avec un stylo laser tandis qu'un jeune garçon en short et pull noir grimpe sur un petit escabeau pour être le premier à regarder dans le télescope.

"J'ai vu les lunes de Jupiter, et des étoiles. Oui, j'ai adoré ça", sourit Memusi, sept ans. Autour de lui, des jeunes - dont certains sont vêtus de la tenue traditionnelle Masaï - rient et montrent la lune rougissante, progressivement obscurcie par l'ombre de la Terre. "C'est la première fois que je vois une lune rouge, c'est très excitant", lance Murabana, par haut-parleur, à la foule réunie pour le spectacle.


>>>LIRE AUSSI: Obama rend visite à sa famille au Kenya


"La lune plonge dans l'ombre" de la Terre, explique Owen de son côté, alors qu'une étoile filante traverse le ciel. "Jusqu'à aujourd'hui, je pensais que Mars, Jupiter et les autres planètes se trouvaient dans l'imagination des scientifiques", affirme à l'AFP l'une des jeunes observatrices, Purity Sailepo, 16 ans. "Mais maintenant que j'ai vu cela, je peux le croire et je veux devenir astronome pour le dire aux autres", ajoute l'adolescente.

Tout autour d'elle, des personnes de tous âges font la queue devant le télescope, enthousiastes à l'idée de regarder dans la lunette pour admirer enfin le spectacle du cosmos. Dans le ciel clair, de lointaines étoiles et la Voie Lactée étaient nettement visibles, la lumière reflétée par la Lune s'estompant temporairement.

"Vous ne vous doutez pas à quel point le changement est prononcé", témoigne Mudit Sharma, 40 ans, venu de Nairobi pour observer l'éclipse. "Vous savez que c'est logique mais il faut vraiment le voir", ajoute-t-il, alors que la lune se transforme en pâle silhouette ambrée.
Le 28/07/2018 Par Le360 Afrique - Afp