Fermer

Vidéo. Après la leçon du Covid-19, le Sénégal veut ressusciter son industrie pharmaceutique

Publié le 21/09/2021 à 12h27 Par De notre correspondant à Dakar Moustapha Cissé

#Politique
PLan de relance de l'industrie pharmaceutique
© Copyright : Le360/Moustapha Cissé

#Sénégal : Au Sénégal, la pandémie du Covid-19 a révélé l'urgence de développer l'industrie pharmaceutique. Hier, lundi 20 septembre, le Plan de relance de ce secteur a été dévoilé par les ministres en charge du Suivi du PSE et de l'Economie, du Plan et de la Coopération.


Bonne nouvelle pour les 300 agents de Médis, l'usine de fabrication de médicaments. Dans quelques jours, l'usine pharmaceutique, qui fait partie de celles ayant mis la clé sous la porte, va reprendre ses activités.

Selon le quotidien national Le Soleil, qui a donné l'information, l'Etat du Sénégal compte investir 5,5 milliards de Fcfa dans le capital de la société Médis, actuellement contrôlée par le groupe tunisien du même nom.

>>> LIRE AUSSI : Vidéo. Sénégal: Dr Malick Diop, expert en industrie pharmaceutique, rassure sur le vaccin

À terme, Médis devra produire 50% des médicaments consommés au Sénégal. Pour rappel, le personnel de Médis est resté 20 mois sans salaire et aucune prise en charge sociale.

Le Sénégal, qui semble avoir compris l’importance de l’autosuffisance pharmaceutique, a tiré les leçons du covid-19 qui a montré combien il était important de produire localement les médicaments dont le pays a besoin.

Le marché sénégalais du médicament représente quelque 150 milliards de Fcfa, dont 90% importés, ce qui constitue un énorme manque à gagner pour l'économie nationale.


 

Le 21/09/2021 Par De notre correspondant à Dakar Moustapha Cissé