Fermer

Liberté de la presse: le Sénégal gagne 6 places

Publié le 21/04/2016 à 14h08 Par notre correspondant à Dakar Ibrahima Diallo

#Société
revue de presse
© Copyright : DR

#Sénégal : Selon le dernier classement mondial de la liberté de la presse, dévoilé ce mercredi 20 avril par Reporters sans frontières (RSF), le Sénégal gagne 6 places et se classe 9e en Afrique.

Comparé à 2015, où il était classé 71e, le Sénégal gagne 6 places dans le classement 2016 établi par Reporters sans frontières (RSF), avec un rang de 65e mondial. Ce gain de 6 places place ainsi le Sénégal au 9e rang africain en matière de liberté de la presse.

Toutefois, le score global du Sénégal a régressé de 0,22% en 2016 (27,99 contre 27,77 en 2015). Selon RSF, «malgré un paysage médiatique pluriel et un espacement des atteintes contre les journalistes ces dernières années, certains sujets restent tabous au Sénégal».

Le rapport cite «l’intimidation» de journalistes pour avoir rapporté des faits de corruption, notamment dans le cadre de l’affaire Lamine Diack – du nom de l’ancien président de l’IAAF mis en examen par la justice française pour avoir touché des pots de vin pour le financement de l’opposition sénégalaise en 2012 – et la non adoption du Code de la presse, qui prévoit une dépénalisation des délits de presse, bloqué par les députés depuis 2010, comme principaux griefs à la liberté de la presse au Sénégal.

Dans le monde, écrit RSF, l’évolution générale témoigne d’un «climat de peur généralisée et de tensions qui s’ajoute à une emprise des Etats et des intérêts privés de plus en plus grande sur les rédactions».

Le classement mondial de la liberté de la presse, publié depuis 2002 par RSF, est une liste de 180 pays établie selon le degré de liberté dont jouissent les journalistes.

Le 21/04/2016 Par notre correspondant à Dakar Ibrahima Diallo