Fermer

150 tonnes d’explosifs saisies par les gendarmes sénégalais

Publié le 02/05/2016 à 16h11 Par notre correspondant à Dakar Ibrahima Diallo

#Société
explosif
© Copyright : DR

#Sénégal : Dans la nuit du 26 au 27 avril dernier, les gendarmes de Ngoudiane, dans la région de Thiès (centre-ouest) ont mis la main sur une cargaison contenant 150 tonnes d’explosifs. Une information qui fait peur dans un contexte de menace terroriste.

C’est le journal «L’Observateur» (quotidien privé dakarois) qui vient de donner l’information. Selon le quotidien, dans la nuit du 26 au 27 avril 2016, les gendarmes de Ngoudiane, une localité située à la sortie de Thiès en allant à Bambey, ont procédé à la saisie d’une importante quantité d’explosifs.

La cargaison de 150 tonnes était convoyée, «à une heure indue» (vers minuit) par un gros porteur vers les carrières de la localité «à l’insu» des services décentralisés compétents, renseigne le journal.
Les éléments de la brigade territoriale de gendarmerie de Ngoudiane ont mis la main sur cette cargaison «suspecte».

En plus de l’heure tardive, le camion, en provenance du port de Dakar, roulait «sans escorte», en infraction à la réglementation du Code des mines. Des «incohérences» confortées par le fait que les services déconcentrés de l’Etat habilités à parapher les documents administratifs portant convoi de tels chargements disent «ignorer tout» de cette cargaison.

Si la thèse d’une société opérant dans les carrières sans autorisation n’est pas à exclure, cette saisie est des plus inquiétantes dans un contexte de menace terroriste. Une enquête a été ouverte.

Le 02/05/2016 Par notre correspondant à Dakar Ibrahima Diallo