Fermer
#Société

Vidéo. Sénégal: une baleine échoue sur la plage et finit dans les assiettes

Mise à jour le 04/01/2017 à 16h06 Publié le 04/01/2017 à 15h33 Par De notre correspondant à Dakar Moustapha Cissé

#Sénégal : Les Rufisquois risquent d'avoir à se justifier devant le Fonds mondial pour la nature (WWF) qui défend la baleine, une espèce en voie de disparition. La nuit dernière, un bébé baleine a échoué sur une plage de Rufisque, à une vingtaine de kilomètres de Dakar. Il a fini en "Thiébou Djeune".

Dans la nuit du mardi 3 au mercredi 4 janvier, un malheureux bébé cétacé a échoué sur la plage de Rufisque et les habitants de cette localité, traditionnellement pêcheurs, n'ont pas perdu de temps. Il était impossible de le remettre à l'eau, car tout bébé qu'il est, à la naissance, une baleine pèse bien trois tonnes. Du coup, les pêcheurs ne sont pas posé plus de questions. Malgré l'heure avancée et le froid en ce début janvier, le bruit d'une baleine ayant échoué à la plage s'est répandu comme une trainée de poudre. Une première équipe a dépecé le mammifère marin avant que d'autres habitants n'accourent avec seaux, bassines et autres récipients qui leur sont tombés entre les mains. 


LIRE AUSSI:
Insolite. Sénégal: un mouton à 8.000 euros
Mali: insolite, une souris bloque un avion d’air France à Bamako


Aux premières lueurs de l'aube, du bébé baleine, il ne restait plus qu'un squelette et une queue décharnée. La totalité de l'animal a été emportée par les dizaines de personnes ayant participé à ce singulier partage. 

Ceux qui pensaient que seuls les Japonais, les Islandais et les Inuits du Groënland mangeaient de la baleine peuvent ajouter à leur courte liste les Lébous du Sénégal, plus précisément ceux de Rufisque. Les Lébous sont un groupe de pêcheurs appartenant à l'ethnie des Ouolofs dont ils partagent la langue. Ils vivent cependant uniquement le long de l'Océan Atlantique entre Dakar et Saint-Louis, ou bien au niveau du fleuve Sénégal, dans ce qui constitue l'ancien Royaume du Walo.

Selon plusieurs témoignages, ce n'est pas la première fois qu'une baleine s'échoue sur ces plages. Même si les Lébous ne se sont jamais livrés à la pêche à la baleine, tout cétacée qui atterrit sur le sable finit en "Thiébou Djeun" (riz au poisson) ou plutôt "Thiébou Yappë" (riz à la viande), puisqu'ici il s'agit bien d'un mammifère et non d'un poisson. 
Le 04/01/2017 Par De notre correspondant à Dakar Moustapha Cissé